Construction Navale
Très pessimiste sur le marché de la croisière, Meyer Werft réduit la voilure

Actualité

Très pessimiste sur le marché de la croisière, Meyer Werft réduit la voilure

Construction Navale
Croisières et Voyages

Dans un message vidéo adressé à ses sous-traitants, le constructeur allemand Meyer Werft, numéro 2 mondial de la construction de paquebots, a dépeint un tableau très sombre de l’avenir de cette activité pour les prochaines années. Le groupe, qui possède les chantiers de Papenburg et Rostock, en Allemagne, ainsi que Turku, en Finlande, présente la situation du marché de la croisière comme « dramatique ». Alors que toute la flotte mondiale est à quai en raison de la pandémie de Covid-19, cette industrie traverse en effet la pire crise de son histoire. Compte tenu des pertes et difficultés financières que les compagnies rencontrent ou vont devoir surmonter, Meyer Werft ne s’attend à aucune nouvelle prise de commande d’ici 2023, voire 2024. Peut-être même encore au-delà si, comme le craint le constructeur allemand, des faillites interviennent, ce qui renforcerait le marché des navires d’occasion au détriment des constructions neuves. Dans ces conditions, « il est clair que tous les chantiers de construction de navires de croisière auront une surcapacité massive », explique Thomas Weigend, directeur général de Meyer Werft, qui constate que les armateurs ne

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale Meyer Turku (ex-STX FINLAND)