Vie Portuaire
Tribune de la Fédération Agir pour le fluvial : Point de rupture

Tribune

Tribune de la Fédération Agir pour le fluvial : Point de rupture

Vie Portuaire

La crise est là et tous semblent découvrir tout d’un coup que la France n’est pas auto-suffisante, qu’elle est dans un rapport de dépendance extrême, principalement avec les pays du continent asiatique, et ce pour des produits de première nécessité.

Depuis des décennies l’économie française souffre des logiques de maximisation extrême du profit qui ont conduit à une généralisation de la délocalisation des fonctions de production vers des pays à faible coût de main d’œuvre. Il s’en est suivi une désindustrialisation de la France et le remplacement progressif des activités de production par des activités logistiques, car il fallait bien acheminer jusqu’aux consommateurs les produits fabriqués ailleurs.

En matière de transport cela s’est traduit notamment par un accroissement exponentiel des flux de conteneurs via les grands ports maritimes européens. Le mode fluvial a su s’adapter et des lignes régulières

Transport fluvial | Toute l'actualité du secteur fluvial