Energies Marines
Tribune: EMR, coup de poing dans l'eau salée

Tribune

Tribune: EMR, coup de poing dans l'eau salée

Energies Marines

Lettre ouverte au Gouvernement

Coup de poing dans l'eau salée !

Les énergies de la mer au cœur de la transition énergétique et industrielle de la France

Nous, jeunes actifs dotés d’une expérience d’au moins dix ans sur le marché des Énergies Marines Renouvelables (EMR) et des secteurs maritimes associés en tant que conseils, développeurs, entrepreneurs, ou encore industriels, avons décidé de regrouper nos signatures afin d’alerter le Gouvernement suite à la publication de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie (PPE), qui fixe un cap sur la dynamique de développement des filières énergétiques et industrielles françaises pour les dix prochaines années, voire au-delà.

Ce « coup de poing dans l’eau salée » – que nous espérons ne pas devenir un coup d’épée dans l’eau saumâtre d’une transition énergétique ratée, se veut productif, en invitant le Gouvernement à revoir les objectifs de la filière des EMR annoncés le 27 novembre sur la période 2019-2028, qui se résument à un volume de capacités installées dans l’éolien offshore posé de l’ordre de 5 GW, soit une réduction d’un facteur deux ou trois par rapport à celui qui était attendu par les acteurs de la filière, ainsi qu’à un démarrage commercial dans l’éolien offshore flottant qu’on pourrait qualifier a minima de timide, tant sur les dates de lancement des premiers appels d’offre retardés pour l’après 2020, que sur la taille des projets limités à 250 MW.

Ces objectifs ne permettent pas, à l’évidence, de consolider les investissements pub

Energies Marines Renouvelables