Défense
Trois grands bâtiments américains dans le golfe Persique

Actualité

Trois grands bâtiments américains dans le golfe Persique

Défense

Porte-avions, porte-hélicoptères d'assaut, croiseurs et destroyers lance-missiles. C'est une flotte américaine de neuf grands bâtiments qui s'est concentrée, mercredi dernier, dans le golfe Persique. Le porte-avions nucléaire Nimitz a rejoint le John C. Stennis et le Bonhomme Richard. Le Nimitz et son groupe de bataille, composé du croiseur lance-missiles Princeton et des destroyers lance-missiles Higgins, Chafee, John Paul Jones et Pinckneyles, avaient appareillé de San Diego le 2 avril. Le déploiement de cette force a pour but d'assurer la relève du groupe du porte-avions Dwight D. Eisenhower, présent dans la région depuis le mois d'octobre dernier. Le 20 janvier, alors que les tensions diplomatiques s'accentuaient avec l'Iran, Washington avait confirmé le déploiement d'un second groupe aéronaval, articulé autour du Stennis. Après être resté dans l'océan Indien, ce dernier était entré dans le golfe fin mars, au moment de la crise des marins britanniques faits prisonniers par les Iraniens. La présence de deux porte-avions US au-delà du détroit d'Ormuz n'est donc pas une première, mais elle confirme la volonté des Etats-Unis de maintenir une pression militaire sur le régime de Téhéran.