Pêche

Fil info

Trois pêcheurs périssent dans le naufrage du chalutier Breiz

Pêche

Trois jeunes marins-pêcheurs sont décédés en Manche dans le naufrage de leur chalutier, le Breiz, dans la nuit du 14 au 15 janvier. Jeudi, en début de soirée (18h57), le bateau avait signalé une avarie de barre. « Etant données la marée et les mauvaises conditions météorologiques, un remorquage vers Port-en-Bessin est écarté. Le canot tous temps Sainte Anne des flots de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Ouistreham est engagé par le CROSS pour porter assistance et remorquer le navire. A 23h35, dans une mer formée à 3 nautiques (environ 5,5 km) au nord de Lion-sur-mer (14), le convoi change de cap pour rentrer à Ouistreham. Pendant cette manœuvre, le Breiz embarque une lame et sombre soudainement, explique la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Une opération de sauvetage est immédiatement lancée. Plusieurs bateaux y participent, ainsi que des moyens aériens, afin de retrouver les trois pêcheurs présents à bord du Breiz au moment du naufrage. Mais les recherches restent vaines et, à 11 heures vendredi 15 janvier, sont arrêtées. Après une dizaine d’heures, il n’y a en effet plus d’espoir de retrouver les marins vivants compte tenu de la température de l’eau (9 à 10 degrés). Leurs corps ont été retrouvés dans l’épave du chalutier par des plongeurs de la Marine nationale vendredi après-midi. Les victimes, dont deux frères, étaient âgées de 19, 27 et 29 ans.