Energies Marines
Trois questions à Yann Collot, directeur de Thetis EMR

Interview

Trois questions à Yann Collot, directeur de Thetis EMR

Article gratuit
Energies Marines

Pour sa 4ème édition, Thetis EMR endosse pleinement son rôle d’événement fédérateur de la filière, en France et dans le monde, en proposant, les 20 et 21 mai prochains, deux jours dédiés aux rencontres d’affaires et au partage d’expériences, pour aborder l’ensemble des enjeux actuels de ce marché d’avenir. Tour d’horizon avec Yann Collot, directeur de Thetis EMR.

Quel état des lieux pour les Energies Marines Renouvelables aujourd’hui ?

YANN COLLOT : Après plus de dix années de recherche et d’expérimentation, en laboratoire, puis dans des conditions réelles, les premiers résultats voient le jour. Les choix technologiques s’affinent, les modèles économiques sont confortés, et les Energies Marines Renouvelables (EMR) entrent aujourd’hui en phase d’industrialisation.

Sur le plan international, la France n’est pas en reste, et travaille depuis plusieurs années à la création et au développement de cette filière, au niveau national comme au niveau des territoires maritimes.

Nous nous appuyons pour cela sur l’expertise de nos entreprises, petites ou grandes, qui sont historiquement bien implantées sur les secteurs de l’énergie et de la mer. Mais nous ouvrons également des opportunités de marché aux savoir-faire spécifiques des acteurs internationaux.

Thetis EMR, Convention Internationale annuelle des Energies Marines Renouvelables, s’inscrit dans ce contexte bouillonnant d’un marché en plein développement.

En France, avec de premières fermes industrielles annoncées à partir de 2017, suite aux premiers appels d’offres. A l’international, avec une année 2014 record pour les investissements éoliens offshores dans le monde et des projets conséquents en cours en Ecosse, au Danemark, au Japon, au Chili et en Norvège notamment.

Quelles missions et ambitions pour Thetis EMR dans ce contexte ?

Dans la continuité du succès de ses trois premières éditions, à Bordeaux en 2012, Brest en 2013 et Cherbourg en 2014, Thetis EMR poursuit son développement en 2015.

Cette 4ème édition est d’ailleurs prometteuse, avec près de 300 exposants et 3000 visiteurs attendus, dont 40 % à l’international, et un intérêt confirmé des industriels sponsors de l’événement, comme : DNCS, EDF, GDF SUEZ, Alstom, Bessé, CMN, RTE, Scottish Développement International…

Thetis EMR a toujours pour objectif de proposer aux acteurs de la filière des EMR, de la TPE jusqu’aux grands donneurs d’ordre, un événement professionnel structurant et fédérateur, permettant de favoriser les initiatives technologiques, économiques et industrielles, et ainsi contribuer au développement de la filière, en France et dans le monde.

Cette Convention est une véritable plateforme d’échanges et de partage d’expériences pour faire de ces énergies vertes une véritable source de croissance bleue.

Dans cet objectif, Thetis EMR propose, sur 2 jours, des conférences, un vaste espace d’exposition et l’organisation de près de 1 000 rendez-vous d’affaires. Avec un crédo : optimiser les visites de chacun pour rendre concrets les projets imaginés.

Plus de 50 experts du monde entier sont par ailleurs attendus, pour partager leurs expériences des grands enjeux de la filière EMR, à travers 4 conférences plénières et 5 ateliers, permettant ainsi d’aborder des sujets variés comme les technologies et les marchés accessibles, les retombées socio-économiques, les besoins des grands industriels et les réponses des entreprises locales, la sécurisation et la diversification des financements, l’importance des activités d’exploitation et de maintenance, ou encore les enjeux spécifiques aux régions isolées et insulaires.

Cette 4ème édition de Thetis EMR permettra enfin de démontrer comment les territoires se préparent concrètement pour accueillir et développer ces sources d’énergies renouvelables génératrices d’activités économiques nouvelles, et pour relever les défis techniques, financiers et environnementaux qu’elles soulèvent.

Sans oublier la 2nde édition des Assises Nationales des EMR, organisées par le Syndicat des Energies Renouvelables, et qui permettra d’aborder, en pré-ouverture de Thetis EMR, les aspects institutionnels liés au développement de la filière en France.

Pourquoi avoir choisi la Région Pays de la Loire pour l’édition 2015 de Thetis EMR ?

Après Bordeaux, Brest et Cherbourg, le choix de Nantes, région « capitale des EMR », particulièrement motrice pour le développement des projets d’énergies marines et très dynamique dans l’essor de son industrie, est assez naturel.

La Région Pays de la Loire compte de nombreux projets en cours de développement, dans l’éolien offshore notamment, et regroupe à la fois le potentiel marin, le réseau de recherche, le tissu d’entreprises locales spécialisées, le tout intégré dans une infrastructure portuaire ouverte sur l’Europe et le monde.

D’ailleurs, le 22 mai 2015, en clôture de Thetis EMR, la Région des Pays de la Loire organise une journée de visites de sites EMR du territoire : usines, universités, centres techniques et laboratoire de recherche, sites d’essais dédiés aux énergies marines renouvelables…

Cette journée permettra aux visiteurs de se rendre compte de la réalité industrielle et académique des EMR en Pays de la Loire, mais aussi de rencontrer des acteurs majeurs de la filière.

Parmi les parcours proposés : les souffleries climatiques Jules Verne du CSTB ; Le Carnet, site d’essais dédié aux écotechnologies marines avec l’Haliade 150 ; la présentation de Technocampus Ocean, centre de R&D dédié aux EMR ; la centrifugeuse géotechnique de l’IFSTTAR ; la découverte du Centre Industriel de Réalité Virtuelle (CIRV) ; la nouvelle usine Alstom à Saint Nazaire ; la découverte du futur hub logistique EMR, destiné au stockage et pré assemblage des éoliennes du parc offshore prévu au large de Guérande...

 

- Plus d'informations sur le site de Thetis EMR