Marine Marchande
Trondheim, premier site mondial pour le test des navires autonomes

Actualité

Trondheim, premier site mondial pour le test des navires autonomes

Marine Marchande

Les autorités norvégiennes viennent de donner leur feu vert pour de futures expérimentations en mer en matière de navires autonomes. Le fjord de Trondheim sera la première zone au monde à pouvoir recevoir des prototypes de bateau dronisés. L’endroit n’a pas été choisi au hasard, puisque, outre ses qualités nautiques, il est à proximité de l’université technique norvégienne NTNU, qui a dédié un centre de recherche, AMOS, spécifiquement aux opérations et services autonomes. Marintek, département spécialisé en architecture navale du NTNU, est également impliqué dans l’opération, ainsi que le port de Trondheim, Kongsberg et Maritime Robotics.

Trondheim entend ainsi se placer dans cette course à l’innovation, où les Finlandais de Turku, notamment appuyés par Rolls-Royce et le gouvernement finnois, sont déjà activement lancés. Les Norvégiens bénéficient, eux, de la présence de la filiale Seatex de Kongsberg qui a déjà un historique en matière de solutions autonomes, en collaboration notamment avec le ministère de la Défense et le NTNU.

Dans le Trondheimsfjord, l’industriel norvégien va pouvoir tester les senseurs développés dans le cadre de son projet Autosea.