Nautisme
Trophée Jules-Verne : Joyon et son équipage ont passé la ligne de départ

Fil info

Trophée Jules-Verne : Joyon et son équipage ont passé la ligne de départ

Nautisme

Francis Joyon et ses cinq équipiers du maxi-trimaran Idec Sport ont passé ce dimanche soir la ligne de départ du Trophée Jules-Verne entre Ouessant et le cap Lizard (sud-ouest de l'Angleterre), peu de temps après avoir quitté Brest.Outre Joyon, l'équipage d'Idec Sport se compose de l'Allemand Boris Herrmann, de l'Espagnol Alex Pella, du Suisse Bernard Stamm et des Français Clément Surtel et Gwénolé Gahinet. Le grand (31 m) trimaran a franchi la ligne à 22h14.

"La situation météo du départ n'est pas forcément évidente dans la mesure où elle nous fait d'abord progresser dans des vents légers avant de couper la ligne, a déclaré Joyon. Mais on part parce qu'on se dit qu'il vaut mieux essayer que de ne pas essayer, d'autant qu'une fois cette difficulté météo de pré-départ franchie, le reste de la situation météo se présente bien". "Il y a un beau raccord possible avec l'Atlantique Sud, avec un front qui se détache du Cabo Frio au Brésil qui (...) pourrait nous mener dans des temps raisonnables pour notre tentative au cap Bonne Espérance", a-t-il ajouté.

Le temps à battre autour du monde est de 45 j 13 h 42 min, établi en janvier 2012 par Loïck Peyron et ses 12 équipiers du trimaran géant (40 m) Banque Populaire V. Pour y parvenir, Idec Sport devra être de retour avant le 5 janvier à 11h56. En 2015, Joyon et le même équipage avaient buté à deux jours près sur le record de Peyron, tournant autour du globe en 47 j 14 h 47 min.



Un article de la rédaction du Télégramme