Nautisme
Trophée Jules-Verne / Joyon :

Fil info

Trophée Jules-Verne / Joyon : "L'accomplissement d'années de travail"

Nautisme
 
A peine la ligne d'arrivée franchie après 40 jours 23 heures et 30 minutes de mer, Francis Joyon a livré ses premières impressions. Francis Joyon et ses équipiers ont bouclé les 22 461 milles du parcours théorique en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes, à la vitesse moyenne sur la route de 22,84 noeuds. Ils ont en réalité parcouru 26.412 milles sur le fond, à la moyenne de 26,85 noeuds. Ils pulvérisent le précédent record détenu par Loïck Peyron et l'équipage du maxi trimaran Banque Populaire V de 4 jours, 14 heures, 12 minutes et 23 secondes. Ils ont battu six temps intermédiaires, au cap Leeuwin, Tasmanie, Antiméridien, Horn, équateur et Ouessant.
 
- On imagine votre joie de battre ce record ?
 
"On est ravi d'avoir franchi cette ligne. C'est vraiment l'aboutissement de toutes ces années de travail pour préparer le bateau. C'est vraiment une joie après le tour de l'an passé qui n'a pas abouti. Avec ce tour-là, on est super content.
 
- La dernière nuit a-t-elle été difficile dans le golfe de Gascogne ?
 
On a avait une mer très dure et le bateau tapait énormément. Nous n'avons pas pu nous reposer, ce fut une nuit très tonique. On avait vraiment de la petite toile, avec deux ris et J3 et on butait fortement dans les vagues toute la nuit. On était un peu sonné ce matin mais le plaisir d'arrriver compense toute cette fatigue.
 
- Lors du passage de la ligne, l'équipage était-il au complet sur le pont ?
 
Oui oui, on a fait une crise d'enthousiame terrible.
 
 
Quelques chiffres…
La pire journée a été la 6e (le 21 décembre), avec une VMG de seulement 6.4nds
La meilleure journée a été la 14e, 894 milles sur le fond à 37,3 noeuds de moyenne
Le retard max sur Banque Populaire a été de -755 nm, enregistrée le 11e jour, (26 décembre).
La perte la plus importante de -384 milles en 24h, a été enregistrée le 10e jour et le gain le plus important, de 416 milles en 24h, a été enregistré le 25e jour (9 janvier).
 
Temps de passage :
Equateur Aller : 5 jours, 18 h, 59', soit 4 h 3'de retard sur Banque Populaire V
Bonne Espérance : 12 jours, 19 h, 28', soit 0 jour, 21 h 40' de retard sur Banque Populaire V
Cap des Aiguilles : 12 jours, 21 h 22', soit 0 jour, 21 h 34' de retard sur Banque Populaire V
Cap Leeuwin : 17 jours, 06 h 59', soit 16 h 58' d'avance sur Banque Populaire V
Tasmanie : 18 jours, 18 h 31', soit 1 jour, 12 h 43' d'avance sur Banque Populaire V
Cap Horn : 26 jours, 15 h 45', soit 4 jours 6 h d'avance sur Banque Populaire V
Equateur retour : 35 jours, 4 h 9', soit 2 jours, 22 h 36' d'avance sur Banque Populaire V.
Equateur – Ouessant : 5 jours, 19 h 21'
 

Un article de la rédaction du Télégramme

 

(© MICHEL FLOCH)

(© MICHEL FLOCH)