Croisières et Voyages
Turquie : Vers un effondrement de l’activité croisière ?

Actualité

Turquie : Vers un effondrement de l’activité croisière ?

Croisières et Voyages

Le groupe américain Norwegian Cruise Line Holdings, qui regroupe les compagnies NCL, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises, a annoncé à son tour l’annulation des escales prévues pour ses différentes filiales dans les ports turcs. Une décision prise suite aux récents attentats d’Istanbul et qui sera valable pour toute l’année 2016.

 

Paquebot d'Oceania à Istanbul en 2014 (© : VICTOR BARREIRA)

Paquebot d'Oceania à Istanbul en 2014 (© : VICTOR BARREIRA)

 

Effet domino au sein des compagnies

Plusieurs compagnies ont déjà pris de telles dispositions, dont MSC Cruises la semaine dernière, ou encore Crystal Cruises. Compte tenu de la situation sécuritaire, Costa Croisières avait décidé de supprimer dès août dernier toutes ses escales en Turquie jusqu’à la fin 2015. Alors que la compagnie italienne est sensée y revenir au printemps, il paraitrait logique qu'elle emboite le pas des autres armateurs. Mais elle n'a pas encore communiqué sur le sujet, une décision quant au maintien ou à la suspension de ses escales turques allant sans doute intervenir très vite. 

 

Paquebots à Istanbul en 2015 (© : VICTOR BARREIRA)

Paquebots à Istanbul en 2015 (© : VICTOR BARREIRA)

 

Près de 2 millions de passagers avant les évènements

Alors qu’aucun navire du groupe Carnival Corporation (maison-mère de Costa) n’est prévu prochainement dans les ports turcs, la croisière est donc en train de déserter le pays, portant un coup d’arrêt brutal à une activité en plein essor, qui avait dépassé les 2 millions de passagers visitant les ports turcs en 2013, soit trois fois plus qu’en 2003. Après un premier recul en 2014 (1.8 million), lié probablement aux troubles intérieurs (on se souvient des manifestations qui avaient dégénéré à Istanbul), la baisse s’est sans doute accentuée l’an dernier avec la crainte d'attaques terroristes. Et le marché risque fort de s’effondrer pour de bon en 2016, quelques rares opérateurs seulement maintenant pour le moment (mais pour combien de temps?) une programmation régulière d'escales dans le pays et en particulier sa capitale économique et culturelle.

En dehors d'Istanbul, qui subit de plein fouet les conséquences du spectre des attentats sur le tourisme, on peut citer parmi les ports turcs les plus fréquentés par les paquebots Kusadasi, Izmir ou encore Bodrum. 

 

 

Croisière - Informations générales