Défense
Ufast va construire 30 bateaux pour la Côte d’Ivoire

Actualité

Ufast va construire 30 bateaux pour la Côte d’Ivoire

Défense

Patrouilleurs, vedettes, embarcations rapides… Le chantier Ufast a remporté avec la Côte d’Ivoire un très gros contrat. En tout, 30 bateaux vont être produits sur le site de Quimper dans l’année qui vient. La commande comprend, notamment, trois patrouilleurs de 33 mètres du type RPB 33, quatre vedettes de 12 mètres du type RPB 12 et six embarcations rapides de 9.3 mètres pour commandos. S’y ajoute un important volet consacré à la formation et la maintenance.

 

 

Agrandissement du chantier

 

 

C’est grâce à ce marché, le plus gros remporté jusqu’ici par Ufast, que le chantier finistérien, installé sur le Port du Corniguel, au bord de l’Odet, a lancé en 2013 un vaste plan d’extension. La surface de production a été triplée, avec désormais 6000 m² d’ateliers dédiés aux réalisations en matériaux composites et en aluminium, le tout sur un terrain de 10.000 m². En parallèle, les effectifs ont augmenté, tant dans les bureaux d’études qu’en production, où 40 salariés travaillent désormais.

Alors que la réalisation des bateaux ivoiriens a débuté il y a quelques mois et que le premier RPB 33 sortira dans quelques semaines de son hall de construction, Ufast travaille sur d’autres patrouilleurs de ce type. Après la livraison en 2013 à la marine sénégalaise d’un premier bâtiment, le Ferlo, deux autres unités ont été commandées par le Togo. Contrairement à la tête de série et aux futurs bateaux ivoiriens, les Togolais n’auront pas une coque en polyester mais en acier. C’est pourquoi la fabrication de celle-ci a été sous-traitée au chantier STX de Lorient, qui y intègre la superstructure en aluminium réalisée par Ufast.

 

 

Le Ferlo (© : GUILLAUME PLISSON)

Le Ferlo (© : GUILLAUME PLISSON)

 

 

Une activité essentiellement tournée vers l’export

 

 

Orienté essentiellement vers l’exportation, avec des modèles réputés pour leurs performances, leur robustesse et une exploitation économique, le chantier quimpérois propose aujourd’hui, en partenariat avec Raidco Marine (qui assure l’activité commerciale)  une gamme complète d’embarcations, vedettes et patrouilleurs allant jusqu’à 35 mètres de long. Un catalogue qui vient d’être complété par le rachat à CNB des moules et outillages permettant la production à Quimper des vedettes de type RPB 20, déjà vendue à 60 exemplaires dans une dizaine de pays, dont la France avec 24 unités (VCSM) pour la gendarmerie maritime.

 

 

Une VCSM française (© : GENDARMERIE MARITIME)

Une VCSM française (© : GENDARMERIE MARITIME)

 

 

Les RPB 33 et RPB 12

 

 

Le RPB 33 est le dernier-né des patrouilleurs de surveillance hauturière d’Ufast, avec jusqu’à présent six exemplaires commandés. Présentant une longueur de 33.7 mètres et une largeur de 6.5 mètres, avec un tirant d’eau de 1.8 mètre, ce bâtiment, doté d’une carène en V à double bouchain, affiche une autonomie de 1500 milles à 15 nœuds. Disposant de deux lignes d’arbres, il est proposé avec différents types de propulsion (deux moteurs de 1100 cv ou 1920 cv), offrant une vitesse maximale de 22 à 33 nœuds. L’équipage peut comprendre 10 à 17 marins. Disposant d’une passerelle panoramique, le RPB 33 est équipé à l’arrière d’un radier permettant le déploiement d’une embarcation rapide de 6.2 mètres. Côté armement, le patrouilleur peut être équipé avec un canon de 20 à 30mm (manuel ou télé-opéré), ainsi que des mitrailleuses de 12.7mm.

 

 

Vedettes du type RPB 12 (© : YVAN ZEDDA)

Vedettes du type RPB 12 (© : YVAN ZEDDA)

 

 

Le modèle RPB 12 a, quant à lui, été livré à quatre exemplaire à la marine sénégalaise (en 2005), alors que des versions dérivées ont été vendues comme vedettes de sauvetage ou pilotines. Long de 11.65 mètres pour une  largeur de 3.75 mètres, avec un tirant d’eau de 0.8 à 1.1 mètre (selon la propulsion), le RPB 12, réalisé en matériaux composites et doté comme les autres bateaux de la gamme d’une carène en V à double bouchain, peut atteindre selon la puissance des moteurs (deux machines de 315 à 480 cv) de 27 à 35 nœuds. Proposée en mode insubmersible et auto-redressable, cette vedette peut embarquer six personnes. 

Raidco Marine Ufast