Energies Marines
Ulstein entre sur le marché des navires d’installation d’éoliennes offshore
ABONNÉS

Actualité

Ulstein entre sur le marché des navires d’installation d’éoliennes offshore

Energies Marines

De l’offshore pétrolier aux énergies renouvelables : le groupe norvégien Ulstein est en train d’effectuer une diversification qu’il a mis plusieurs années à préparer. Après les premiers design de bateaux d’installation d’éoliennes, datant de 2006, Ulstein a commencé par décrocher des commandes de navires de servitude : le Siem Moxie (devenu Seaway Moxie) en 2014, puis les Windea La Cour et Windea Leibniz pour Bernhard Schulte en 2017 et 2018 (un troisième sistership devrait être livré en 2020) ainsi que les Acta Auriga, livré en mars 2018 et Acta Centaurus qui rejoindra la flotte d’Acta Marine cette année. En plus de ces navires de support, Ulstein a également décroché un très gros contrat pour une flotte de support à l’éolien offshore sous Jones Act pour le groupe américain Aeolus.

 

La future flotte de l'américain Aeolus (© ULSTEIN)

La future flotte de l'américain Aeolus (© ULSTEIN)

 

Mais le groupe norvégien ne veut pas se cantonner aux secteurs des navires de servitude. Il a ainsi décroché la commande, assortie de trois options, pour un navire de transport et d’installation de fondations d’éoliennes auprès de la société norvégienne OHT. C’est la filiale néerlandaise du groupe, Ulstein Design & Solutions, qui a piloté ce projet et dessiné ce prototype dont la première tôle vient d’être

Ulstein Group | Toute l'actualité du constructeur naval norvégien