Offshore
Ulstein innove dans de nouveaux secteurs offshore

Actualité

Ulstein innove dans de nouveaux secteurs offshore

Offshore

Utiliser la récession pour innover. C’est l’orientation annoncée par Tore Ulstein, vice-président du groupe norvégien de construction navale Ulstein. Ce dernier a fait de l’innovation un moteur de croissance depuis sa « renaissance » au début des années 2000. La fameuse étrave inversée, le X-Bow, inaugurée en 2005 par le Bourbon Orca, vient de fêter son 100ème modèle vendu. Elle est désormais accompagnée du X-Stern, un tout nouveau design de poupe, qui équipera les prochains navires de soutien à l’éolien offshore construits à Ulsteinvik pour l’armement allemand Bernard Schulte et Siemens.

 

La nouvelle poupe développé par Ulstein, le X-Stern (ULSTEIN)

La nouvelle poupe développé par Ulstein, le X-Stern (ULSTEIN)

 

Alors que tout le secteur de l’offshore souffre de la chute brutale, et imprévisible, du prix du pétrole, Ulstein, qui a bien connu la cyclicité du marché des hydrocarbures -le X-Bow a été conçu alors que la conjoncture du début des années 2000 était particulièrement mauvaise - , a choisi de continuer à parier sur l’avenir.

Et même de partir à la conquête de nouveaux segments. Très reconnu dans le secteur des navires de servitude à l’offshore (PSV, AHTS ou encore IMR), Ulstein veut faire évoluer son savoir-faire dans d’autres compartiments de l’exploitation Oil&Gas et particulièrement sur le marché en pleine expansion du subsea. Pour cela, le groupe norvégien dispose de deux atouts de choix : Ulstein IDEA et Ulstein Sea of Solutions, ses deux filiales néerlandaises, rachetées respectivement en 2011 et 2008.

Issues du savoir-faire ancestral de la construction navale néerlandaise en matière de travaux maritimes et de grues, les deux entreprises, spécialisées dans le design (Ulstein Sea of Solutions) et les équipements (Ulstein IDEA) ont intégré  le groupe en apportant leur compétence sur l' « heavy offshore » : navires poseurs de câbles ou d’installation d’éoliennes offshore, bateaux équipés de grues de fortes capacités, unités de forage, flhôtels… Sea of Solutions avait, avant son acquisition par Ulstein,  notamment développé un design de navire heavy lift, baptisé SOC 5000, équipé d’une grue de 5000 tonnes. Ce modèle a rencontré un beau succès auprès de nombreux acteurs du secteur Oil&Gas comme Subsea 7, Heerema ou encore Petrofac. La société a également accompagné des projets de conversion, comme celui de la barge auto-propulsée Fjell, pour Dockwise ou encore le Bigfoot1, qui fut par exemple utilisé pour le relevage du MSC Napoli.

 

Design SOC 5000 pour Subsea 7 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

Design SOC 5000 pour Subsea 7 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

La barge auto-propulsée Fjell, converti par Ulstein Sea of Solutions (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

La barge auto-propulsée Fjell, converti par Ulstein Sea of Solutions (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

Le Jasper Explorer converti en 2010 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

Le Jasper Explorer converti en 2010 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

Le Sapurakencana 3500, sorti en 2014 des chantiers Cosco, équipé du système de pose Ulstein DLV 3500 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

Le Sapurakencana 3500, sorti en 2014 des chantiers Cosco, équipé du système de pose Ulstein DLV 3500 (ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

 

De son côté, IDEA multiplie les références en matière d’équipements offshore : des guillotines capables de sectionner des conduites de 1.5 mètres de diamètre, sur le fond ; des outils de relevage d’épaves, de manutention de monopiles ou encore la grue COLIBRI, dont le prototype devrait voir le jour avant la fin de l’année et qui dispose d’une flèche compensant tous les mouvements, affranchissant l’opérateur d’une plateforme de compensation pour l’ensemble de la grue et permettant une grosse économie d’énergie pour le bord.

 

Système de manutention de monopiles (ULSTEIN IDEA)

Système de manutention de monopiles (ULSTEIN IDEA)

Système de relevage de stingers (ULSTEIN IDEA)

Système de relevage de stingers (ULSTEIN IDEA)

La future grue COLIBRI avec flèche compensée (ULSTEIN IDEA)

La future grue COLIBRI avec flèche compensée (ULSTEIN IDEA)

 

L’alchimie avec la culture innovante du siège norvégien n’a pas tardé à porter ses fruits. Le Toisa Patroklos, plus gros navire actuellement équipé du X-Bow, est commandé dans les chantiers coréens Hyundai Heavy Industries, dont il devrait sortir cet été. D’une longueur de 150.5 mètres pour une largeur de 32 mètre et doté de la DP3, il sera spécialisé dans les opérations en eaux très profondes : installation et construction de modules, pose de câbles et de conduites, et construction de topsides. Il est équipé  de deux grues à compensation active de 900 et 200 tonnes, pouvant respectivement opérer à 3500 et 2000 mètres de profondeur.  Les ingénieurs néerlandais ont ensuite développé un navire de forage ultraprofond, le XDS3600 X-Drill, qui intéresse déjà des clients, même si la conjoncture actuelle ne facilite pas le financement de ce type de navire.

 

Le Toisa Patroklos (ULSTEIN)

Le Toisa Patroklos (ULSTEIN)

(ULSTEIN)

(ULSTEIN)

 

Au printemps 2014, c’est un contrat pour le design d’un navire de type flhotel pour Casco qu’a décroché Ulstein. Provisoirement baptisé Casco Enabler, le navire mesurera 144.6 mètres de long pour 33 mètres de large et pourra accueillir 800 personnes. Les designers ont pris un soin particulier dans l’habitabilité et le confort de la future unité, puisqu’un atrium de lumière devrait permettre à toutes les cabines de recevoir la lumière du jour. On ne connaît pas encore le chantier qui construira la première unité de cette nouvelle série.

 

Le futur flhotel de Casco (ULSTEIN)

Le futur flhotel de Casco (ULSTEIN)

 

Et ce n’est pas fini. A l’occasion de la grand’messe de l’offshore, l’OTC de Houston, Ulstein vient de dévoiler la silhouette de sa nouvelle gamme de navires heavy lift : les HX 103 et HX 104. Le HX 103 mesure 146 mètres de long pour 32 mètres de large, est classé DP3 et peut accueillir 350 personnes. Equipé de 6 propulseurs, il développe une puissance de 18 MW et peut mettre en œuvre une grue de 1000 tonnes (avec une flèche à 26 mètres) et une autre de 320 tonnes (flèche de 68 mètres). Son grand frère, le HX104 est d’une longueur de 174 mètres pour 36 mètres de large et peut recevoir 500 personnes. Il sera équipé d’une grue de  2000 tonnes (30 mètres) et une autre de 685 tonnes (74 mètres).  « Les premières discussions avec les clients potentiels indiquent un fort intérêt pour ces designs », indique, sobrement, le groupe.

 

 

(ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

(ULSTEIN SEA OF SOLUTIONS)

 

 

 

 

 

 

Ulstein Group | Toute l'actualité du constructeur naval Offshore | Toute l'actualité des plate-formes énergétiques