Nautisme
Ultime étape dans la tempête

Actualité

Ultime étape dans la tempête

Nautisme

La flotte a quitté le port de Cork mardi en fin de matinée, cap sur la Vendée et Port Bourgenay. Pour cette quatrième et dernière étape de la 36ème solitaire Afflelou Le Figaro, les conditions météo s'annonçent des plus sportives. Un système dépressionnaire sest installé cette nuit sur l'Irlande et on attend jusqu'à 50 noeuds de vent en rafale, ce qui a incité les organisateurs à supprimer le détour par le Fastnet. En prenant une route directe vers l'Ile d'Yeu, la direction de course espère éviter un maximum la tempête. Les voiliers sont toutefois partis dans du sud-ouest qui devrait fraîchir au fil des heures selon Météo France.

Parcours direct

Le parcours ainsi modifié passe de 496 à 428 milles et pourrait encore se raccourcir, explique Christian Gout, le directeur de course: « Cela va dépendre de l'état de la mer à l'arrivée et de la question de savoir si on peut garantir une ligne devant Port Bourgenay. Rien n'est moins sûr, dans la mesure où avec une forte houle de sud-ouest, l'entrée peut se révéler dangereuse. Nous envisageons donc procéder à une réduction de l'étape. Pour cela nous avons prévu une marque au large de la face est de l'île d'Yeu, où pourra être jugée l'arrivée si les conditions l'exigent»
Pour cette ultime manche, les 42 solitaires encore engagés, déjà exténués par la précédente étape, devront donc être particulièrement vigilants. Le spectacle s'annonce en tous cas superbe puisque les monocoques de tête sont au coude à coude et ils sont encore une dizaine à pouvoir remporter la course. Laurent Pellecuer, sur Cliptol Sport est leader au classement général mais les trois suivants (Jérémie Beyou - Delta Dore, Pietro d'Ali - Nanni Diesel et Frederic Duthil - Brossard) sont dans son sillage, à moins de 13 minutes de son temps de référence.
L'arrivée en Vendée est prévue demain soir.

Toutes les infos sur la course: LaSolitaire.com

Solitaire du Figaro