Défense

Actualité

Un 20ème Caïman Marine livré

Défense

Comme nous l'indiquions hier dans notre focus sur le volet naval de la LPM, l’aéronautique navale a pris livraison en décembre de son 20ème Caïman Marine, version française du NH90 NFH, sur les 27 commandés au consortium NH Industries. Les 7 derniers appareils seront réceptionnés par la Marine nationale d’ici 2021, deux nouvelles machines étant attendues cette année.

Embarqué sur les frégates des types Horizon et FREMM, ainsi que sur le porte-avions Charles de Gaulle, ou déployé depuis des bases terrestres, le Caïman Marine est conçu pour les missions de surveillance, de lutte antinavire et anti-sous-marine, ainsi que le transport logistique et le sauvetage en mer.

Répartis entre les flottilles 31F et 33F, respectivement basées à Hyères, près de Toulon, et à Lanvéoc-Poulmic, dans la rade à Brest, ces nouveaux hélicoptères sont arrivés dans la marine en 2010 afin de remplacer d’abord les Super Frelon. Ils ont ensuite, une fois leurs capacités antisurface et ASM qualifiées, commencé à remplacer les Lynx, dont il ne reste plus que 16 exemplaires en parc. Ces derniers devraient disparaitre avec l’arrivée des derniers Caïman Marine et le retrait du service, d’ici 2022, des dernières frégates anti-sous-marines du type F70 ASM, dont il ne restera plus que trois unités opérationnelles, à Brest, à la fin de cette année.  

 

Marine nationale