Défense
Un 22ème Caïman pour la Marine nationale

Actualité

Un 22ème Caïman pour la Marine nationale

Défense

La Marine nationale a réceptionné son 22ème hélicoptère Caïman Marine. L’appareil a été livré par le consortium NH Industries, qui doit encore en produire cinq dans le cadre de la commande destinée à l’aéronautique navale française. Celle-ci prévoit de disposer de ses 27 machines en 2021.

Afin de répondre au besoin urgent de remplacement des Super Frelon pour les missions de sauvetage en mer, les 7 premiers hélicoptères étaient sortis d'usine dans un standard provisoire, dit Step A, entré en service en décembre 2011. Puis, fin 2012, le Step B était arrivé, la qualification des nouvelles capacités (sonar trempé, torpilles…) intervenant progressivement. Après la livraison de 7 Caïman Step B, les hélicoptères suivants, réceptionnés à partir de 2016, furent produits en configuration radar finale (FRC), comprenant l’ajout de différentes fonctionnalités (cartographie, enregistreur FLIR et capacités radar améliorées – meilleure discrimination, mode air/air).

En plus des livraisons de nouvelles machines, les 14 premières sont progressivement mises au standard le plus récent. Les travaux, très lourds puisqu’il faut mettre à nu chaque hélicoptère pour travailler sur la structure et intégrer de nouveaux équipements, durent environ 18 mois pour un Step A et 12 à 14 mois pour un Step B. Ils sont en cours à Marignane, où Airbus Helicopters a achevé la rénovation d'un premier appareil en 2018. Les autres doivent suivre d’ici 2023.

Marine nationale Airbus Helicopters