Marine Marchande

Actualité

Un ancien ferry de Dubigeon comme navire-école de la marine marchande indienne

Marine Marchande

L'idée est originale et efficace. Amet Cruise, une compagnie indienne de croisière, s'est associée avec l'académie maritime indienne (AMET) pour restaurer un navire construit en 1975 par les chantiers français Dubigeon. Auparavant exploité par Cruise Ferries, une filiale de Star Cruises, le bateau a été rebaptisé Amet Majesty. Avec comme idée de proposer des croisières au départ des ports indiens, mais également d'en faire un navire école pour les élèves officiers de marine marchande indienne. Un double défi, dans un pays où la culture de la croisière est loin d'être implantée. Mais selon J. Ramachandran, le directeur de l'académie maritime, il existe un potentiel. « Environ 90.000 Indiens se rendent chaque année à Singapour pour embarquer pour des croisières. L'Inde, avec les nombreux ports dont nous disposons, a un énorme avantage sur Singapour. Selon les moussons, l'opérateur peut faire escale sur la côte est ou ouest de l'Inde. » Le navire pourra ainsi naviguer toute l'année. Et deviendra, par la même occasion, un lieu de formation à la mer pour les élèves officiers de l'Académie.
L'Amet Majesty est un paquebot de 155 mètres de long, avec, dans sa nouvelle configuration, une capacité de 700 passagers (environ 200 cabines). Construit à Nantes pour Silja Line, le navire a d'abord navigué sous le nom de Bore Star. Il a ensuite été exploité par différents armateurs et rebaptisé Silja Star (1980), Orient Express (1986), Eurosun (1990), Orient Sun (1991), Wasa Queen (1992), Arberia (2009) et, depuis 2011, Amet Majesty.