Défense
Un C295 largue un missile antinavire Marte

Actualité

Un C295 largue un missile antinavire Marte

Défense

L’intégration de la version air-mer du missile antinavire italien Marte Mk2/S sur l’avion de patrouille maritime C295 a franchi un nouveau cap. Airbus Military et MBDA ont, en effet, procédé avec succès à un essai de séparation d’un Marte MK2/S fixé sous la voilure d'un C295. Ce vol était le dernier d’une série d’essais menés en collaboration par les deux industriels pour valider l’intégration aérodynamique du missile sur l’avion, la qualité de maniabilité et les performances de l’aéronef en vol. « L’installation d’armements sous voilure apporte de nouvelles capacités opérationnelles au patrouilleur maritime C295 permettant ainsi d’accomplir de nouvelles missions demandées par les clients », soulignent Airbus et MBDA. Pouvant notamment être doté d’un système de mission FITS (Airbus) ou Amascos (Thales), le C295 ajoute ainsi une corde à son arc. D’ores et déjà, l'appareil peut mettre en œuvre un radar de surveillance maritime et différents moyens de lutte anti-sous-marine, dont des bouées acoustiques et des torpilles Mk46, également transportées sous voilure.

 

 

Missile Marte Mk2/S sur un C295 (© : AIRBUS MILITARY)

Missile Marte Mk2/S sur un C295 (© : AIRBUS MILITARY)

 

Torpille Mk46 larguée par un C295 (© : AIRBUS MILITARY)

Torpille Mk46 larguée par un C295 (© : AIRBUS MILITARY)

 

 

En service dans la marine italienne et prévu sur l'Eurofoghter

 

 

Concernant le Marte Mk2/S, ce missile antinavire de moyenne portée développé par MBDA constitue un intermédiaire entre l’Exocet AM39 et le futur missile antinavire léger ANL/FASGW, qui doit faire l’objet d’une coopération franco-britannique, malmenée toutefois par la rigueur budgétaire. Long de 3.85 mètres pour une masse de 310 kg, le Marte italien présente une portée de 30 à 40 km selon l’altitude de déploiement. Du type « tire et oublie », tout temps, à vol rasant, équipé d’un guidage inertiel jusqu’à mi-parcours et  guidage radar en phase terminale, ce missile est capable de détruire des navires de faible tonnage et d’endommager sévèrement de plus gros bâtiments.

Le Marte Mk2/S est déjà intégré sur les hélicoptères AW-101 Merlin et les NH90 (NFH) en service dans la marine italienne. Par ailleurs, des  travaux d’intégration du Marte ER sur l’avion de combat Eurofighter Typhoon sont actuellement en cours.

 

 

Missile Marte Mk2/S tiré par un AW101 italien (© : MBDA)

Missile Marte Mk2/S tiré par un AW101 italien (© : MBDA)

 

 

Version mer-mer

 

 

On rappellera qu’en 2011, MBDA a qualifié une version mer-mer de ce missile, le Marte Mk2/N, mis en œuvre sur des bâtiments de surface. Suivant le type de plateforme à équiper, le système, compact, est proposé avec deux lanceurs simples pour un poids de 1.5 tonne, deux lanceurs doubles (3 tonnes) ou deux lanceurs quadruples (5.4 t). Le Marte Mk2/N est, ainsi, en mesure d’équiper des bâtiments de petite taille, de 25 à 50 mètres de long. Ce nouveau missile peut, également, être utilisé sous forme de batteries côtières.

 

 

Maquette de lanceur quadruple pour Marte Mk2/N (© : MBDA)

Maquette de lanceur quadruple pour Marte Mk2/N (© : MBDA)

 

Tir de missile Marte (© : MBDA)

Tir de missile Marte (© : MBDA)

MBDA Airbus