Marine Marchande
Un cargo porte assistance à des migrants sous coordination libyenne

Actualité

Un cargo porte assistance à des migrants sous coordination libyenne

Marine Marchande

Le week-end a encore été particulièrement meurtrier en Méditerranée. Un naufrage au large de la Libye aurait fait, selon les chiffres de l'Organisation internationale sur les migrations, 117 victimes. le Haut-Commissariat a aux Réfugiés fait quant à lui état de 53 morts en mer d'Alboran, entre le Maroc et l'Espagne.

Une embarcation de 100 migrants s'est signalée en détresse dimanche soir, grâce à Alarm Phone, le système d'assistance téléphonique en Méditerranée. Le canot se trouve à 60 milles du port libyen de Misrata. L'ONG Sea Watch, seule ONG encore présente sur place, avait rapidement annoncé faire route vers lui, mais beaucoup de distance à couvrir puisqu'à 15 heures du lieu de l'urgence.

Le gouvernement italien a assuré « être en contact permanent » avec les garde-côtes libyens pour qu'ils aillent porter assistance aux migrants. Les JRCC de Malte et Rome ont réorienté les demandes de secours vers les autorités libyennes. C'est donc le JRCC Tripoli qui a pris en main l'opération et qui ont dérouté un navire de commerce pour rejoindre l'embarcation en détresse. Ces derniers seront reconduits en Libye. Le débarquement des  rescapés en Libye continue à inquiéter les ONG, notamment en raison des conditions de détentions dans les camps. Ce qui soulève la question de la compatibilité de ces opérations avec la notion de port sûr, imposée par les textes internationaux pour le débarquement des personnes sauvées en mer.

 

Migrants