Divers

Actualité

Un cétacé à la dérive dans le détroit du Pas-de-Calais

Divers

C'est la plage arrière encombrée d'un cétacé que le remorqueur Chambon Noroît est arrivé mercredi soir, vers 21H30, dans le port de Boulogne-sur-Mer. Basé à Calais, le navire, affrété par la Marine nationale, avait été dépêché dans le détroit du Pas-de-Calais, où le corps de l'animal mort était à la dérive. Le rorqual avait été découvert mardi par un ferry de SeaFrance, qui avait donné l'alerte, le cadavre flottant en plein milieu du dispositif de séparation du trafic (DST). Dans un premier temps, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait émis un AVURNAV (avis urgent aux navigateurs) afin de prévenir toute collision avec un navire dans cette zone très fréquentée. A 17 heures, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé au Touquet avait effectué un survol de la zone afin de relocaliser le cétacé et de le baliser avec une bouée lumineuse réflecteur de radar avant la tombée de la nuit.

Le Chambon Noroît  (© : MOR GLAZ)
Le Chambon Noroît (© : MOR GLAZ)

A 19h15, le corps de l'animal était retrouvé et balisé. Les prises de vue réalisées durant le survol ont été transmises au centre de recherche sur les mammifères marins qui a identifié l'animal comme une femelle rorqual à museau pointu. Selon l'expertise des scientifiques, l'état de conservation du mammifère permettait une opération de remorquage vers la terre afin de stopper tout danger à la circulation maritime. Mercredi, en fin de matinée, le Chambon Noroît a été dépêché sur zone pour prendre en charge le rorqual, dont la localisation a nécessité un nouveau survol du Dauphin. Une fois sur place, l'équipage du remorqueur a constaté qu'il était possible de hisser la bête sur le pont, ce qui permettait d'éviter un remorquage à faible vitesse. Une fois la manoeuvre réalisée et le cétacé chargé, le Chambon Noroît a pu gagner Boulogne à la vitesse de 11 noeuds. De là, les services vétérinaires départementaux et le centre de recherche sur les mammifères marins ont pris l'animal en charge.

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer