Pêche
Un chalutier breton fait naufrage devant les côtes britanniques

Actualité

Un chalutier breton fait naufrage devant les côtes britanniques

Pêche

Le Sillon, un chalutier de 22 mètres immatriculé au Guilvinec, a été évacué en catastrophe, samedi, alors qu’il se trouvait au large des côtes de Cornouaille. En pleine tempête, une énorme vague, haute d’une dizaine de mètres selon les témoignages, a brisé les vitres de la passerelle, mettant hors service les équipements électroniques et la barre. Alertés au moyen d’un téléphone, les garde-côtes britanniques ont, immédiatement, lancé une opération afin de secourir les six membres d’équipage du Sillon. Dans des conditions très difficiles, un hélicoptère parti de la base aéronavale de Culdrose a treuillé cinq pêcheurs français, qui ont été apparemment obligés de se jeter à l’eau afin d’attraper le câble. Resté à bord, le patron du Sillon a lui aussi fini à la mer lorsque le bateau a commencé à sombrer. Après de très longues minutes, il a pu être récupéré par le canot de sauvetage basé à Padstow. Quant au chalutier breton, abandonné et balloté dans une mer démontée, il a fini par s’échouer sur la côte, où il se disloque progressivement.

Construit en 1987, Le Sillon appartient à l’armement Arcobreizh. 

Accidents, pollutions