Construction Navale
Un chantier de déconstruction navale au Trait

Actualité

Un chantier de déconstruction navale au Trait

Construction Navale

Un nouveau pôle de déconstruction de navires est né sur le site de l'ancien chantier naval du Trait, à proximité de Rouen. Demonaval Recycling a reçu l'agrément nécessaire à cette activité en décembre, devenant le quatrième site français sur ce marché après Le Havre (Gardet et De Bezenac), Brest (Recycleurs Bretons) et Bordeaux (Grand Port Maritime). Dans la foulée, la société a également été inscrite sur la liste officielle de la Commission européenne.

 

Le site en travaux (DROITS RESERVES)

Le site en travaux (DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

Le Jules Verne à sa sortie des Chantiers du Trait en 1964 (DROITS RESERVES)

Le Jules Verne à sa sortie des Chantiers du Trait en 1964 (DROITS RESERVES)

 

Reprenant les cales de l'ancien chantier, dont l'activité a cessé en 1972, Demonaval Recycling a effectué d'importants travaux et dispose désormais de deux rampes bétonnées, deux slipways pour hisser des navires jusqu'à 140 mètres et d'une dalle étanche sur rétention de 1400m², équipée d’un séparateur d’hydrocarbures et d’un décanteur particulaire. Une aire couverte abrite une station de lavage et de stockage d'éléments métalliques. Des cuves double-peau permettent le stockage d'hydrocarbures, slops et huiles diverses.

La jeune entreprise vise désormais une clientèle large : bâtiments militaires, navires de commerce, unités fluviales et bateaux de plaisance.

 

Port de Rouen