Défense
Un collecteur de renseignements allemand de passage à Brest

Actualité

Un collecteur de renseignements allemand de passage à Brest

Défense

L’Oker, un bâtiment collecteur de renseignements de la marine allemande, est arrivé le 27 janvier à Brest pour une escale de quelques jours. Le navire, qui s’est amarré près de son homologue français, le Dupuy de Lôme, arrivait de Faslane, en Ecosse, et a fait une brève incursion en Manche la semaine dernière, au moment du passage du porte-avions russe Kuznetsov, en transit vers sa base de Severomorsk après son déploiement au large de la Syrie.

 

 

L'Oker sert aussi, actuellement, de bâtiment de formation à la mer, des élèves de l'Ecole Navale de Mürwik étant en stage à bord, 80 cadets répartis en plusieurs groupes allant embarquer tour à tour pour trois semaines de formation. Après la Grande-Bretagne et la France, cette corvette conduira notamment le bâtiment en Irlande et en Norvége. Elle s'achévera en mars à Eckernförde, port base de l'Oker.    

Mis en service en 1988, l’Oker est l’un des trois collecteurs de renseignement du type 423, une classe qui compte également l’Alster (1989) et l’Oste (1988). Longs de 83.5 mètres pour une largeur de 14.6 mètres, ces unités affichent un déplacement de 3200 tonnes en charge. Armés par une quarantaine de marins, ils disposent de systèmes d’écoute des transmissions et d’analyse des signaux électromagnétique, ainsi que des capacités de traitement des émissions sous-marines.