Marine Marchande
Un design d'ultramax à faible émission

Actualité

Un design d'ultramax à faible émission

Marine Marchande

Le chantier japonais Oshima Shipbuilding, la société de classification DNV-GL et le groupe Wärtsilä ont présenté, lors du dernier salon Nor-shipping, le design d'un vraquier ultramax (62.000 tpl) de nouvelle génération, prévu pour être compatible avec toutes les futures normes internationales en matières d'émissions. 

Lors du lancement de ce projet commun, les partenaires s'étaient donc fixés comme objectif des émissions de CO2 inférieures de 40% au seuil actuel, zéro émission pendant les périodes d'attente, une minimisation des gaz à effet de serre et un nouveau standard de construction garantissant un retour sur investissement rapide pour l'armateur.

Pour celà, ils se sont basés sur le profil opérationnel des Ultramax actuels. Ils ont intégré une propulsion duale GNL avec des moteurs de la série Wärtsilä 31 DF, connectés à un générateur d'arbre PTO et une hélice à pas variable. Le résultat des simulations va, selon les partenaires, au-delà des attentes et divise par deux l'EEDI (index d'efficience énergétique) du navire. 

Des panneaux solaires ainsi qu'une voile rigide, développée conjointement par Oshima et Mitsui OSK Lines,  vont également être inclus dans le design.