Défense
Un deuxième Skjold livré à la marine norvégienne

Actualité

Un deuxième Skjold livré à la marine norvégienne

Défense

Après le Storm le 9 septembre, un second patrouilleur lance-missiles du type Skjold, le Skudd, a été livré à la marine norvégienne le 28 octobre. Ce programme de six bâtiments est porté par un consortium regroupant les chantiers Umoe Mandal, Kongsberg Defence & Aerospace et DCNS. Le groupe français est chargé de la réalisation et de l'intégration du système de combat, du type SENIT 2000. Répondant aux exigences des opérations en zones littorales, pour lesquelles les Skjold sont conçus, le SENIT 2000, dernière évolution de la gamme de systèmes de combat conçue pour la Marine nationale depuis les années 60, est parfaitement interopérable, notamment avec l'OTAN. Cela permet aux unités norvégiennes de s'insérer, le cas échéant, dans une opération internationale. La validation du système de combat des Skjold a été acquise après une ultime campagne de mise en oeuvre des lance-leurres et du canon de 76mm, qui s'est déroulée dans la région de Bergen en août dernier.
Bâtiments à effet de surface, les patrouilleurs lance-missiles du type Skjold mesurent 47.5 mètres de long et affichent un déplacement de 273 tonnes en charge. Propulsés par quatre turbines Pratt & Whitney et deux hydrojets Kamewa Rolls-Royce), ils développent plus de 16.000 cv et peuvent atteindre la vitesse de 60 noeuds. Furtifs, les Skjold disposent d'une coque catamaran en composite. Leur équipage est de 20 marins et, en dehors de la tourelle de 76mm, ils mettent en oeuvre 8 missiles antinavire NSM et un système surface-air Simbad (missiles Mistral). Le radar principal est un MRR-3D. La tête de série, le Skjold, a été mis sur cale en 1997 aux chantiers de Umoe Mandal. L'achèvement de ces bateaux et surtout leur mise au point auront donc été très longs. Tous les bâtiments de cette classe devraient être opérationnels d'ici la fin 2011.

Cérémonie de livraison du Skudd (© : DCNS)
Cérémonie de livraison du Skudd (© : DCNS)

Naval Group (ex-DCNS)