Défense
Un dirigeable effectue de la surveillance maritime devant les côtes varoises

Actualité

Un dirigeable effectue de la surveillance maritime devant les côtes varoises

Défense

Les habitants de la région de Toulon ont pu découvrir, le 19 juillet, un grand Zeppelin survolant le secteur. Un engin imposant, long de 75 mètres pour un diamètre de 16 mètres, appartenant à la société Zeppelin Luftschifftechnik (ZLT). Basée à Friedrichshafen,  le lieu historique de construction de célèbres dirigeables allemands, ZLT s’est lancée en 1993 dans le développement de Zeppelin moderne, dont elle exploite aujourd’hui deux exemplaires. L’appareil a rejoint le 17 juillet la base de Cuers-Pierrefeu, où il s’est positionné afin de participer à la première campagne I2C, un projet européen de sécurité maritime piloté par DCNS (nous y reviendrons plus longuement cette semaine).

A cet effet, la cabine située sous l’énorme ballon, contenant 8425 m3 d’hélium, a été équipée de différents moyens. On trouve notamment une boule électro-optique Wescam MX15 et un radar FMCW (Frequency Modulated Continuous Wave, radar émettant et recevant en continu), permettant de détecter et d’identifier de jour comme de nuit de petits mobiles de surface dans un rayon de 20 kilomètres environ.  Le Zeppelin peut ensuite communiquer vers un centre à terre les informations reçues, qui enrichissent un système compilant les données collectées par différents vecteurs (radar côtier, avion de surveillance maritime, drone de surface) et les mettant en relation avec d’autres informations, comme celles provenant des systèmes d’identification automatiques AIS des navires civils. Le Zeppelin est, d’ailleurs, équipé d’un récepteur AIS.

Alors que le système de caméra et le radar ont été positionnés à l’avant de la cabine, l’intérieur de celle-ci accueille les équipements dédiés aux opérateurs. L’un d’eux peut notamment contrôler la boule, engin stabilisé qui offre différents modes (TV, infrarouge) et permet de zoomer sur le point choisi. Avec une étonnante précision.

 

 

Le Zeppelin sur la base de Cuers-Pierrefeu (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Zeppelin sur la base de Cuers-Pierrefeu (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le Zeppelin est retenu par un bras d'arrimage autour duquel il tourne en fonction du vent

Le Zeppelin est retenu par un bras d'arrimage autour duquel il tourne en fonction du vent

(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Sécurité maritime