Défense
Un EC225 remplace le Dauphin basé à Maupertus

Actualité

Un EC225 remplace le Dauphin basé à Maupertus

Défense

Depuis le 1er janvier, l’un des deux hélicoptères EC225 de la flottille 32F remplace le Dauphin de Service Public  basé jusque là à Maupertus, près de Cherbourg. Ce changement permet à l’aéronautique navale et au préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord de disposer, notamment pour les missions de secours maritime, d’un moyen aérien à la capacité d’emport et au rayon d’action accrus par rapport au Dauphin SP, qui rejoint pour sa part la base d’Hyères, dans le Var. Depuis la pointe du Cotentin, l’EC225 pourra intervenir sur l’ensemble de la zone sous responsabilité de la préfecture maritime de Cherbourg, depuis le Pas-de-Calais jusqu’à l’ouest de la Manche. Il s’agit d’un secteur accueillant une très forte activité maritime, avec plus de 50.000 navires empruntant chaque année le dispositif de séparation du trafic des Casquets, au large des côtes normandes, et 80.000 transitant par le détroit du Pas-de-Calais. Et la zone est d’autant plus « accidentogène » qu’il faut ajouter à cette autoroute maritime l’important trafic traversier des ferries, ainsi que les bateaux de pêche et de plaisance.

 

 

Un Dauphin SP  (Crédits : MARINE NATIONALE)

Un Dauphin SP  (Crédits : MARINE NATIONALE)

 

Le Dauphin SP stationné dans le Cotentin effectuait 70 à 85 opérations par an, avec en moyenne une trentaine de personnes secourues. En plus de l’hélicoptère basé à Maupertus, la Marine nationale dispose d’un Dauphin SP au Touquet, les autres moyens aériens à la disposition du préfet maritime comprenant, sur cette façade, trois hélicoptères de la Douane, ainsi que trois appareils de la Sécurité civile.

On notera que le second EC225 de la 32F demeure basé à Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère. Il servira de doublon à l’appareil de Cherbourg lors des indisponibilités de celui-ci, notamment les périodes de maintenance, tout en pouvant, en cas de besoin, renforcer les moyens de sauvetage présents à la pointe Bretagne. Dans cette zone, les missions de secours en mer relèvent désormais, pour l’essentiel, des nouveaux hélicoptères Caïman Marine (NH90) de la flottille 33F.  

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer