Construction Navale
Un employé de DNV-GL soupçonné d’espionnage au profit de la Russie

Actualité

Un employé de DNV-GL soupçonné d’espionnage au profit de la Russie

Construction Navale

La Norvège est en émoi depuis l’annonce, il y a quelques jours, de l’arrestation, à Oslo, d’un employé de la société de classification DNV-GL. L’homme a été appréhendé par le PST, le service de renseignement norvégien en charge du contre-espionnage, alors qu’il dînait avec un diplomate russe en poste à Oslo. De nationalité norvégienne, il est soupçonné d’avoir, contre rémunération, fourni des renseignements à la Russie. Il a été placé en détention préventive.

DNV-GL a précisé que l’homme travaille dans sa division Oil&Gas et qu’il n’avait aucune sorte d’accréditation secret défense ni d’accès à des documents classifiés ou en rapport avec la marine norvégienne. Au moment des faits, il était affecté à un projet sur l’impression 3D. DNV-GL est actuellement en train de lister les entreprises avec lequel le suspect avait travaillé, une cinquantaine dont Equinor et Kongsberg selon la presse scandinave.

Le gouvernement norvégien a, quant à lui, demandé le renvoi du diplomate russe, rattaché à la section commerciale de la légation, avec lequel le suspect dînait.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.