Défense
Un groupe de trois frégates françaises en Méditerranée orientale

Fil info

Un groupe de trois frégates françaises en Méditerranée orientale

Défense

Depuis le 6 novembre 2020, plusieurs bâtiments de la Marine nationale se sont rejoints en Méditerranée orientale (MEDOR) pour constituer un Surface action group (SAG). Appuyé ponctuellement par un E3-F AWACS et un Atlantique (ATL) 2 français, ce SAG a pour mission d’améliorer l’appréciation autonome de situation, de manifester de façon ostensible la présence de la France dans la zone, son attachement au respect de la liberté de navigation et sa capacité à intervenir de manière effective en cas de violation du droit international.

En fin de semaine, la Frégate légère furtive (FLF) La Fayette alors déployée au profit de l’opération CHAMMAL, la Frégate anti sous-marine (FASM) Latouche-Tréville, qui vient d’achever son mandat au sein de l’opération de l’Union européenne UE NAVFORMED IRINI, et la Frégate de défense aérienne (FDA) Forbin se sont rejointes en MEDOR pour constituer un SAG. Ce détachement, navigant de conserve sous le commandement du Forbin, permet dans un premier temps d’établir la situation tactique aéromaritime sur ce théâtre vaste et revêtant une importance stratégique certaine.

En appui de ce SAG, un ATL 2 actuellement déployé à La Sude (Grèce) et un AWACS de l’armée de l’Air et de l’Espace ont permis d’étendre la zone couverte et, par la complémentarité des capteurs, de consolider la caractérisation des activités dans la zone. La présence d’un hélicoptère NH90 de la 31F à bord de la FDA Forbin et d’un hélicoptère Panther de la 36F à bord de la FLF La Fayette a donné lieu à plusieurs interactions entre les bâtiments de la force et a permis de conduire des vols tactiques coordonnés de surveillance maritime. Par les entraînements réguliers que les armées conduisent, l’agrégation des différents moyens et leur connectivité ont été immédiates.

Outre la réactivité et la concentration des efforts dans une zone stratégique, la constitution et la conduite de ce nouveau SAG ont démontré la réactivité et l’agilité dont fait preuve la France, permettant également d’affirmer la permanence des moyens français déployés en Méditerranée orientale et de rappeler l’attachement de la France à la liberté de navigation.

Source : ministère des Armées, 09/11/20

 

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française