Défense
Un marin du Georges Leygues décède au large de la Libye

Actualité

Un marin du Georges Leygues décède au large de la Libye

Défense

Un officier-marinier de la frégate Georges Leygues est décédé dans la nuit de lundi à mardi, alors que le bâtiment se trouvait au large de la Libye dans le cadre de l'opération Harmattan/Unified Protector. Agé de 31 ans, le militaire s'est effondré à la fin de son quart. Rapidement pris en charge par l'équipe médicale du bord, il n'a pu être réanimé. Le constat médical fait état d'une mort naturelle. Une enquête a, néanmoins, été ouverte par le parquet de Brest, où est basé le Georges Leygues, afin de déterminer les causes exactes du décès du second-maitre, dont le corps va être rapatrié en France.
Pour mémoire, la frégate avait appareillé de Brest le 28 février en compagnie du bâtiment de projection et de commandement Mistral. Engagés dans la mission Jeanne d'Arc 2011, les deux navires sont rentrés à Toulon le 27 juin, avec une quinzaine de jours d'avance sur le planning initial. Ce retour prématuré a été décidé en raison des besoins opérationnels en Libye. Alors que le Mistral doit partir relever le BPC Tonnerre, le Georges Leygues n'a fait qu'une courte escale avant de repartir en mer et rejoindre le groupe aéronaval déployé au large des côtes libyennes.

Marine nationale