Croisières et Voyages

Actualité

Un membre d’équipage du Bremen abat un ours polaire au Spitzberg

Croisières et Voyages

Dans l’archipel norvégien du Svalbard, dont l’île principale est le Spitzberg, un ours polaire a été abattu par un membre d’équipage du Bremen, navire de croisière d'expédition de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises. Celle-ci a expliqué hier que l’animal avait attaqué et blessé l’un de ses employés, membre de l’équipe de reconnaissance du bateau. Celle-ci est précisément chargée lors des croisières dans cette région d’inspecter les sites visités afin de vérifier l’absence d’ours à proximité et, ainsi, pouvoir faire débarquer les passagers en toute sécurité. L'équipe de quatre gardes armés, spécialement formés pour se défendre contre les ours, venait d’arriver sur la plage. « L'un des gardes a été attaqué de façon inattendue par un ours polaire qui n'avait pas été repéré et il a été incapable de réagir. Comme les tentatives des autres gardes pour faire fuir l'animal n'ont malheureusement pas réussi, il a fallu intervenir pour des raisons de légitime défense et pour protéger la vie de la personne attaquée », affirme Hapag-Lloyd Cruises, habituée de longue date des croisières dans cette région. Agé d’une quarantaine d’années, l’homme blessé a été évacué par un hélicoptère de sauvetage et hospitalisé. Ses jours ne sont pas en danger. Quant à l'ours abattu, l'image de sa dépouille a déjà fait le tour de la planète, suscitant une vague d'indignation. 

Une enquête a été ouverte par les autorités norvégiennes sur cet accident. C’est à priori la première fois qu’une activité liée à la croisière se traduit par la mort d’un ours polaire au Svalbard, où vivrait un millier de ces animaux, une espèce menacée protégée depuis les années 70.