Défense
Un millier de personnes se pressent sur la Belle Poule à Paimboeuf

Actualité

Un millier de personnes se pressent sur la Belle Poule à Paimboeuf

Défense

L’escale de la goélette Belle Poule à Paimboeuf, dans l’estuaire de Loire, a rencontré un très fort succès. En tout, un millier de visiteurs ont pu découvrir ce bâtiment école de la Marine nationale, qui a appareillé hier après-midi après trois jours d’escale.  Les Paimblotins, qui étaient un peu plus de 3000 au dernier recensement, il y a trois ans, n’ont évidemment pas raté l’occasion, très rare dans le secteur, de visiter l’une des deux goélettes de la flotte française. Car, si ce n’était pas une première pour la Belle Poule, sa précédente visite ici remontait à 1993, un an après son « escale  inaugurale » en compagnie de sa jumelle, l’Etoile.

En dehors des habitants de l’ancien avant-port de Nantes, où l’activité maritime était très importante au XIXème siècle, avant l’essor de Saint-Nazaire, la Belle Poule a également accueilli des touristes, de passage dans la région, et bien entendu des visiteurs venus des communes alentour, avec 660 personnes dimanche et 330 hier matin. Une centaine de jeunes stagiaires des préparations militaires marines (PMM) de Saint-Nazaire, Nantes et Angers ont également fait le déplacement.

 

 

La Belle Poule à Paimboeuf (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Belle Poule à Paimboeuf (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

La Belle Poule à Paimboeuf (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Belle Poule à Paimboeuf (© MER ET MARINE - VINCENT GRO

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française