Marine Marchande

Fil info

Un minéralier en difficulté au large de la Nouvelle-Calédonie

Marine Marchande

Le 10 mai 2019 à 07h58, le MRCC Nouméa est informé que le minéralier « New Beginning », battant pavillon panaméen navigant au nord des îles Belep, est en difficulté à la suite d’une modification de l’état de sa cargaison. Sous le coup d’une météo défavorable, le capitaine du navire transportant 49 000 tonnes de minerai de nickel constate qu’une partie du chargement se liquéfie sous l’effet des mouvements du bateau. Subissant un effet de carène liquide impactant la stabilité du navire avec une gîte allant jusqu’à 10 degrés, le capitaine prend une route de sécurité afin d’en minimiser les effets. Ce phénomène de carène liquide peut en effet s’avérer extrêmement dangereux pour les minéraliers.

Les autorités de l’Etat et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie sont informées et après analyse de la situation au centre de traitement des crises maritimes (CTCM) par les experts concernés, le plan ORSEC maritime de niveau 3 est déclenché par le Haut-Commissaire dans la journée. Le bateau est alors suivi en continu par le MRCC.

Parti de la Nouvelle-Calédonie pour rallier initialement le nord du Japon, le navire a fait demi-tour et fait désormais route pour se remettre en sécurité vers la baie de Ngo où il est attendu dans la matinée de dimanche.

Un remorqueur est mobilisé afin de sécuriser son trajet lorsqu’il longera le récif de la côte Ouest. Une équipe de visite composée d’un inspecteur de la sécurité des navires et d’un expert maritime sera envoyée à bord du « New Beginning » dès son arrivée devant les passes de Dumbéa. Son avis conditionnera son entrée dans le lagon.

Communiqué du commandement de la zone maritime de Nouvelle-Calédonie, 11/05/19