Marine Marchande
Un minéralier manque de s'échouer en Nouvelle Calédonie

Actualité

Un minéralier manque de s'échouer en Nouvelle Calédonie

Marine Marchande

On n'est pas passé loin d'un nouvel accident au large de la Nouvelle-Calédonie. Le Shiny Halo, un des minéraliers de 200 mètres et d'une capacité de 60.000 tpl desservant les mines de la SMSP, s'est retrouvé en avarie, sans maîtrise de sa manoeuvre, alors qu'il était en train de franchir les passes de Koumac, dans la province Nord. Le pilote, qui s'apprêtait à le rejoindre, a été prévenu immédiatement par le MRCC Nouméa. Ce dernier a dépêché également trois remorqueurs portuaires de Koumac qui ont rejoint rapidement le navire alors à la dérive vers le récif, distant d'à peine 2 milles. A la demande du MRCC, l'agent de l'armateur a engagé en plus deux remorqueurs portuaires de Téoudie ainsi qu'un remorqueur hauturier de KNS.

Les trois premiers remorqueurs arrivés sur zone une heure et demie plus tard sont parvenus à stopper la dérive du minéralier, alors que ce dernier s'était rapproché à seulement un mille du récif. Ils ont ensuite remorqué le vraquier au mouillage devant Téoudie. L'ensemble de l'opération de sauvetage a été coordonnée par le pilote maritime monté à bord du Shiny Halo. Des inspections sont actuellement en cours pour déterminer les causes de l'avarie.

 

Nouvelle-Calédonie