Construction Navale
Un moteur hybride Wärtsilä pour le nouveau brise-glace finlandais

Actualité

Un moteur hybride Wärtsilä pour le nouveau brise-glace finlandais

Construction Navale

Wärtsilä va motoriser le nouveau brise-glace commandé par le ministère finlandais des Transports au chantier Arctech d'Helsinki avec une propulsion duale gaz naturel liquéfié/fuel. Le motoriste finlandais va fournir un système propulsif impressionnant avec un moteur 8 cylindres 20DF, deux de 9 cylindres 34 DF et deux de 12 cylindres 34 DF. D’un coût de 123 millions d’euros, le nouveau brise-glace sera livré à l’hiver 2016. Il adoptera un design développé par le bureau d’architecture finlandais Aker Arctic Technology, en coopération avec ILS Oy, le modèle proposé par ces deux sociétés ayant été retenu par l’Agence finlandaise des Transports l’été dernier.

Tous les détails techniques du navire ne sont pas encore connus, notamment sa longueur et sa largeur. On sait cependant qu’il devra pouvoir évoluer dans 1.6 mètres de glace et ouvrir des chenaux de navigation de 25 mètres de large dans 1.2 mètre de glace. Cela à la vitesse de 6 nœuds. Alors que son tirant d’eau maximal sera de 8 mètres, le nouveau brise-glace finlandais devra atteindre 16 nœuds en eaux libres. Destiné aux opérations d’assistance et de secours en mer Baltique, il est conçu pour pouvoir effectuer des remorquages la quasi-totalité du temps (statistiquement 95% de l’année suivant les conditions météo enregistrées en Baltique). Le navire sera doté d’importants moyens anti-pollution, avec la capacité de collecter 1500 m3 d’hydrocarbures et de pouvoir effectuer des opérations de récupération avec des vagues de 2 mètres.  Des logements supplémentaires seront disponibles pour le déploiement à bord d’une équipe de lutte contre la pollution, qui s’ajoutera aux 24 membres d’équipage. 

 

 

Arctique et Antarctique