Vie Portuaire
Un navire de pose d’éoliennes rénové à Dunkerque

Actualité

Un navire de pose d’éoliennes rénové à Dunkerque

Vie Portuaire

Le chantier Damen Arno Dunkerque a mené à bien, ce mois-ci, l’arrêt technique décennal et la rénovation du MPI Resolution. Construit en Chine en 2003, ce navire néerlandais constitue la première plateforme spécialement conçue et réalisée pour la pose et l’entretien d’éoliennes offshore. Long de 130.5 mètres pour une largeur de 38 mètres, le bateau dispose de six pieds (jackups) de soutien qui se déploient sur le fond de la zone de travail et soulèvent la coque au dessus de la surface. Solidement positionné, le navire peut alors manutentionner, via ses puissants moyens de levage, les éléments d’éoliennes (mâts, pales, turbines…) Ceux-ci sont stockés sur une surface de pont de 3200 m2. Pouvant accueillir 70 personnes, le MPI Resolution est armé par la compagnie néerlandaise Vroon.

 

 

Le MPI Resolution chargeant des mâts d'éolienne (© VROON)

Le MPI Resolution chargeant des mâts d'éolienne (© VROON)

 

Le MPI Resolution sur un champ éolien (© VROON)

Le MPI Resolution sur un champ éolien (© VROON)

 

 

Pour les Arno, l’arrêt technique du navire constituait un beau challenge puisque le chantier avait non seulement pour objectif de remettre le navire à niveau après 10 ans de service, mais aussi de renforcer ses pieds afin de leur permettre de mieux résister aux charges énormes qu’ils subissent en butant sur les fonds rocheux pour soulever le bateau et lui permettre de manutentionner des charges très importantes. On peut aussi imaginer que Vroon a opté pour ce renforcement en tenant compte de l’évolution de la taille des éoliennes, de plus en plus grandes et dont les éléments sont, par voie de conséquence, toujours plus lourds. Pour se faire, la base des jackups a été modifiée. Sur la plaque d’acier originale, d’une épaisseur de 40mm, a été collée une couche de 40mm de polyuréthane élastomère (un caoutchouc synthétique à haute résistance mécanique), lui-même collé à une seconde plaque de 40mm en acier à haute résistance. La solution ainsi retenue, avec au final une nouvelle base de pied de 1.2 mètre d’épaisseur, est celle d’Intelligent Engineering dans le cadre de son concept SPS (Sandwich Plate System). La société anglaise a travaillé en étroite collaboration avec Arno Dunkerque, en charge de la partie acier.

L’ensemble des travaux a été réalisé en un mois, le MPI Resolution ayant quitté le port français le 3 avril, soit un jour avant la date contractuelle, malgré le fait que le navire soit arrivé au chantier avec deux semaines de retard sur le planning initial. 

 

 

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

 

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

 

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

Le MPI Resolution à Dunkerque (© DAMEN)

 

 

 

Port de Dunkerque