Défense
Un navire hôpital chinois à Papeete

Actualité

Un navire hôpital chinois à Papeete

Défense

L’He Ping Fang Zhou a fait relâche du 20 au 24 octobre en Polynésie française. L’imposant navire hôpital chinois, en provenance de Brisbane, en Australie, doit maintenant rejoindre le port américain de San Diego. Mis en service en 2008, initialement sous le nom de Daishandao, l’He Ping Fang Zhou, dont le nom signifie « Arche de la Paix » mesure 178 mètres de long et présente un déplacement de plus de 20.000 tonnes en charge.

 

(© : MATTHIEU LE BONNIEC)

(© : MATTHIEU LE BONNIEC) 

(© : MATTHIEU LE BONNIEC)

(© : MATTHIEU LE BONNIEC) 

 

Conçu pour les missions humanitaires et le soutien santé à des opérations de projection, le navire dispose d’infrastructures hospitalières considérables, avec notamment 8 blocs opératoires et 500 lits médicalisés. Armé par un équipage de 200 marins, auxquels s’ajoutent jusqu’à 600 personnels médicaux, l’He Ping Fang Zhou dispose de nombreux moyens nautiques et peut embarquer deux hélicoptères du type Z-8, la version chinoise de l’ancien Super Frelon français.

 

(© : MATTHIEU LE BONNIEC)

(© : MATTHIEU LE BONNIEC) 

(© : MATTHIEU LE BONNIEC)

(© : MATTHIEU LE BONNIEC) 

 

Selon les Chinois, le navire hôpital a accueilli quelques 90.000 patients depuis sa mise en service. Il a notamment œuvré en Afrique, dans les Caraïbes, en océan Indien et en Asie, effectuant des missions de soutien humanitaires mais aussi des interventions suites à des catastrophes naturelles, comme aux Philippines après le passage du typhon Haiyan en 2013.

- Voir le reportage réalisé à bord par La Dépêche de Tahiti 

Marine chinoise