Défense
Un nouveau bâtiment de renseignement pour la marine suédoise

Actualité

Un nouveau bâtiment de renseignement pour la marine suédoise

Défense

Après la Norvège avec le Marjata IV, c’est au tour de la Suède d’entreprendre le renouvellement des moyens de renseignement de sa marine. Dans cette perspective, l’Orion, bâtiment de 61 mètres et 1400 tonnes en charge mis en service en 1984, va être remplacé par un nouveau navire. Lancé en avril dernier, le programme, encore très discret quant aux caractéristiques de la plateforme et surtout des équipements qu’elle mettra en œuvre, est porté par Saab. L’industriel suédois a choisi de confier la réalisation de la coque au chantier polonais Nauta, filiale du groupe PGZ installée à Gdynia.

 

Le futur bâtiment

Le futur bâtiment (© : SAAB)

 

Une fois achevée, elle devrait être remorquée en 2019 vers le site Saab Kockums de Karlskrona, au sud de la Suède, afin d’être armée et recevoir ses systèmes de recueil de renseignements. La livraison du bâtiment, qui devrait mesurer un peu plus de 70 mètres et afficher un déplacement de 2300 tpc, devrait intervenir à partir de 2020.