Défense
Un nouveau bâtiment pour remplacer le gros de la flotte italienne ?

Actualité

Un nouveau bâtiment pour remplacer le gros de la flotte italienne ?

Défense

Confrontée comme beaucoup d’autres pays européens à d’importantes difficultés budgétaires, la marine italienne travaille sur différentes solutions afin de réduire ses coûts et permettre le renouvellement de ses moyens. C’est dans cette perspective que le chef d’état-major de la Marina militare, l’amiral Guiseppe De Giorgi, a présenté aux commissions de la  Défense de la Chambre des députés et du Sénat un document prospectif sur la physionomie de la flotte italienne à l’horizon 2025. Figure notamment, dans ce document, un ambitieux projet visant à renouveler une vingtaine de bâtiments de surface par des unités multi-missions adoptant le même design. Les Pattugliatore d’Altura Multirolo (PAM) viendraient compléter les frégates de défense aérienne Andrea Doria et Caio Duilio (152.9 mètres, 7050 tonnes à pleine charge), livrées en 2008 et 2009, ainsi que les 10 frégates multi-missions (140.4 mètres, 5950 tpc), dont la tête de série (Carlo Bergamini) a été livrée en 2012 et la seconde (Virginio Fasan) doit l’être cette année, huit autres devant être achevées entre 2015 et 2021.  

 

 

L'Andrea Doria et le Caio Duilio (© : MARINA MILITARE)

L'Andrea Doria et le Caio Duilio (© : MARINA MILITARE)

 

Le Carlo Bergamini et le Virginio Fasan (© : OSN)

Le Carlo Bergamini et le Virginio Fasan (© : OSN)

 

 

Un successeur pour

Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare