Construction Navale
Un nouveau chantier chinois veut se lancer dans la croisière

Actualité

Un nouveau chantier chinois veut se lancer dans la croisière

Construction Navale
Croisières et Voyages

Après les chantiers de Shanghai Waigaoqiao, Xiamen Heavy Industries et Tsuneishi Shipbuilding, c’est au tour d’un autre constructeur chinois, Wuchang Shipbuilding Industry, d’annoncer son intention de construire des paquebots. Cette filiale du groupe China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC),  a indiqué viser le marché des navires d’environ 100.000 GT de jauge. Selon sa direction, les bureaux d’études plancheraient sur des projets. En attendant, Wuchang réalise actuellement une copie à taille réelle du Titanic, qui sera livrée l’an prochain pour un parc d’attraction dans la province du Sichuan. 

En avril dernier, c’est le conglomérat China State Shipbuilding Corporation (CSSC) qui avait annoncé son intention de décrocher à partir de 2017 une première commande dans la croisière, le segment visé étant celui des navires de 4000 à 6000 passagers. Les Chinois comptent en particulier sur le groupe américain Carnival Corporation, qui a noué en 2015 une alliance avec CSSC et le fonds souverain China Investment Corporation (CIC) pour développer l’industrie locale afin de profiter de l’essor du marché de la croisière en Asie du sud-est. 

Chine | actualités maritimes chinoises