Défense
Un nouveau décret relatif aux victimes des essais nucléaires en Polynésie

Actualité

Un nouveau décret relatif aux victimes des essais nucléaires en Polynésie

Défense

Dans un message adressé samedi aux Polynésiens, Nicolas Sarkozy a annoncé la publication prochaine d'un nouveau décret portant sur la reconnaissance et l'indemnisation des victimes des essais nucléaires menés par la France dans le Pacifique. « Dès 2007, j'ai souhaité que ce sujet soit mis sur la table, et que l'Etat reconnaisse et indemnise les victimes des essais nucléaires. C'est le cas avec la loi du 5 janvier 2010, qui est une loi historique pour la Polynésie française », a expliqué le président de la République, qui s'était engagé à assouplir les conditions d'application de la loi, afin que de couvrir une plus grande zone géographique (incluant toute l'île de Tahiti, touchée en 1974 par un nuage radioactif), tout en élargissant la liste des maladies donnant droit à une indemnisation. Cela doit être le cas dans le nouveau décret.
C'est en juillet 1966 que s'est déroulé le premier tir aérien d'une bombe atomique sur l'atoll de Mururoa. En tout, 46 essais de ce type ont été réalisés en Polynésie, ainsi que 146 tirs tous-terrains entre 1975 et 1996, date à laquelle la France a cessé ses expérimentations sur le territoire polynésien.