Défense
Un nouveau directeur pour DCNS Brest

Actualité

Un nouveau directeur pour DCNS Brest

Défense

En charge notamment du maintien en condition opérationnelle des bâtiments de la Marine nationale basés à la pointe Bretagne, le site DCNS de Brest a changé de directeur. Le 2 avril, Christian Laurent a passé le témoin à Dominique Sennedot. Agé de 56 ans, cet ingénieur, diplômé de l’Ensieta de Brest (devenue ENSTA Bretagne), a intégré en 1982 DCNS Brest, où il s’est occupé de la maintenance des systèmes de navigation. Puis il est devenu chef de projet du système de combat du porte-avions Charles de Gaulle à Toulon. De retour à Brest, Dominique Sennedot a été nommé en 2005 directeur du programme de construction des bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral et Tonnerre. Deux ans plus tard, il prenait en charge le programme de refonte (IPER – Adaptation) des trois premiers sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) du type Le Triomphant, progressivement portés au standard du quatrième de la série, Le Terrible (2010), doté notamment du nouveau missile balistique M51. On notera que le 4 avril, Dominique Sennedot a également succédé à Hervé Moulinier comme président du Pôle Mer Bretagne.

 

 

Hervé Moulinier et Dominique Sennedot (© : POLE MER BRETAGNE)

Hervé Moulinier et Dominique Sennedot (© : POLE MER BRETAGNE)

Naval Group (ex-DCNS)