Vie Portuaire
Le port de Rouen achète un dock flottant pour la réparation navale

Actualité

Le port de Rouen achète un dock flottant pour la réparation navale

Vie Portuaire

L'investissement avait été décidé en 2018 pour une arrivée initialement programmée en 2019-20. C'est finalement cette semaine qu'a été annoncé l'achat, par le port de Rouen, d'un nouveau dock flottant destiné à son centre de réparation navale. Construit en 2014, le nouvel outil d'une longueur de 180 mètres pour une largeur de 37 a été acheté pour la somme de 7.8 millions d'euros au chantier naval émirati Abu Dhabi Ship Building. Actuellement positionné dans le port de Zayed, il va entamer sa route vers Rouen où il devrait arriver et être positionné dans le bassin Saint Gervais fin juin. Sur sa route, il s'arrêtera dans un chantier naval, dont le nom n'a pas encore été donné, pour des travaux de revêtement anti-corrosion.

Le nouveau dock flottant viendra remplacer l'outil actuel qui date de 1927 et qui, selon le Grand Port Maritime de Rouen, « souffre d’obsolescence, dans son état structurel et dans son fonctionnement ». Il « ne répond plus aux besoins du centre de réparation navale et présente des charges de maintenance élevées ». Le vieux dock permet la mise au sec de navires de 14.000 tonnes, 150 mètres de long, 25 de large et de 7 mètres de tirant d’eau. 

La réparation navale de Rouen, qui emploie actuellement une cinquantaine de salariés, est principalement centrée autour de l’entretien des bateaux dépendant du port, au premier rang desquels les dragues. Mais elle intervient également sur des paquebots fluviaux, les pousseurs et remorqueurs, les automoteurs ou encore les bateaux de plaisance. Elle va aussi bénéficier d’un contrat d’entretien des bacs de Seine gérés par le département de Seine-Maritime.

L’investissement de 18.9 millions d’euros sera cofinancé par le port (à hauteur de 10 millions d'euros), l’Etat, la région Normandie et la métropole de Rouen.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Port de Rouen