Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

Un nouveau modèle de gros paquebot au centre de Port-Revel

Marine Marchande

Une nouvelle maquette va rejoindre la flotte du centre de Port-Revel dans les jours à venir. A côté des porte-conteneurs, ferries et pétroliers, le centre d'entraînement a choisi de se doter d'un modèle reproduisant un très grand paquebot, notamment pour permettre aux officiers de s'entraîner aux manoeuvres d'urgences sur ce type de navire. 

Le Voyager reproduit donc un navire de plus de 300 mètres, avec une capacité de plus de 5000 personnes. Pour donner des sensations les plus proches possibles de la réalité, et notamment celles liées à la manoeuvrabilité, la maquette reproduit les moyens de propulsions actuellement développés sur les paquebots. Le Voyager est ainsi équipé de pods ains que  de propulseurs d'étrave très puissants. 

 

(© PORT REVEL)

 

(© PORT REVEL)

 

(© PORT REVEL)

 

« Les grands navires à pods actuels sont généralement équipés de deux pods, mais on trouve toutes les combinaisons entre un seul et quatre pods sur les grands navires de croisière. Environ un tiers des navires de croisière actuels est équipé de pods. Afin d’augmenter encore la maniabilité de ces navires, ils sont équipés de « pousseurs d’étrave » surpuissants, équivalant quasiment à la puissance d’un des pods arrièresEquipé de ces systèmes un navire de croisière moderne peut tourner sur lui-même à l’intérieur d’un cercle dépassant à peine sa propre longueur ... en moins de dix minutes, de quoi donner le tournis ! Ces systèmes de propulsion se sont progressivement répandus depuis une vingtaine d’années et représentent une vraie révolution dans le monde de la navigation. Leur maniement est également en rupture avec les propulsions traditionnelles (hélice + gouvernail) et nécessite un apprentissage, puis un entrainement sérieux», détaille Arthur de Graauw, directeur du centre de Port-Revel. 

 

(© PORT REVEL)

 

(© PORT REVEL)

 

Pour mémoire, le centre de Port Revel, qui appartient au groupe d’ingénierie Artelia, forme toute l’année des officiers de marine marchande du monde entier à la manœuvre en utilisant 11 maquettes reproduisant les principaux types de navires de la flotte mondiale. En procédant à l’extension du plan d’eau, qui atteint désormais cinq hectares, dont 50% en eau peu profonde, en doublant le nombre de quais, et en installant des systèmes supplémentaires de génération des courants marins, Port Revel peut aujourd’hui couvrir des situations extrêmement variées, et accueillir 10 stagiaires par semaine, contre 8 auparavant. Depuis plus de 40 ans, de nombreux pilotes américains, canadiens, français et autres européens sont venus s'entraîner sur les installations de Port Revel. Entre 150 et 200 sont attendus dans les mois à venir, pour des entraînements classiques ou des stages « à la carte ».

 

Divers marine marchande