Défense
Un nouveau pacha pour les forces sous-marines françaises

Actualité

Un nouveau pacha pour les forces sous-marines françaises

Défense

Le vice-amiral d'escadre (VAE) Jean-François Baud a pris le 1er septembre le commandement des 3800 marins et civils des forces sous-marines et de la force océanique stratégique (FOST) à l'issue d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'escadrille des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (ESNLE) à Brest. Il succède au VAE Yves Boiffin qui commandait les forces sous-marines depuis juin 2005 et qui laisse donc la barre à l'âge de 57 ans. Ancien pacha des Agosta, Casabianca et Inflexible, l'amiral Boiffin a fait ses adieux aux armes au terme d'une carrière bien remplie. « Mon rêve était d'atteindre le seuil des 30 000 heures en plongée. Je n'en ai totalisé que... 29 000 », a confié dans un sourire le VAE Yves Boiffin, qui va entamer une seconde carrière consacrée au logement social en région parisienne.

Le VAE Boiffin (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le VAE Boiffin (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

De deux ans son cadet, le VAE Jean-François Baud est entré à l'école navale en 1973. Il a commandé le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Saphir (équipage bleu), le SNLE Le Triomphant (équipage rouge) et l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque (ESNA). Directeur du service de soutien de la flotte de Toulon de 2004 à 2007, il a exercé les responsabilités de maîtrise d'oeuvre pour les installations nucléaires et la pyrotechnie du port de Toulon. Le VAE Baud présidait depuis l'été 2007 la commission permanente des programmes et des essais. Le nouveau patron de la FOST ne cache ni son «penchant pour l'opérationnel» ni sa passion pour l'univers sous-marin «où s'épanouissent les valeurs d'expertise, de solidarité et d'humilité.»
Officier de la Légion d'Honneur, chevalier de l'ordre national du Mérite, il est décoré de la médaille d'argent de la Défense nationale avec agrafe «sous-marins» et de la médaille d'outre-mer agrafe «Liban». Il est marié et père de trois enfants.
La FOST dispose de dix sous-marins nucléaires répartis en deux escadrilles. L'ESNLE comporte quatre SNLE de nouvelle génération basés à l'Ile-Longue : Le Triomphant entré en service en 1997, Le Téméraire en 1999, Le Vigilant en 2004, Le Terrible en cours de construction à Cherbourg. L'ESNA comporte six SNA de type «Rubis» basés à Toulon.

Le VAE Baud (© : MARINE NATIONALE)
Le VAE Baud (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française