Défense
Un nouveau pacha pour les fusiliers-marins et commandos

Fil info

Un nouveau pacha pour les fusiliers-marins et commandos

Défense

Le 25 août, le capitaine de vaisseau François Rebour a pris le commandement de la force maritime des fusiliers marins et commandos et le commandement de la marine à Lorient (COMAR Lorient). Il a ainsi succédé au contre-amiral Olivier Coupry qui occupait ces fonctions depuis le 29 août 2012 et va devenir commandant supérieur des Forces armées aux Antilles.

La cérémonie s’est déroulée sur la base des fusiliers marins et des commandos à Lanester en présence de délégations des 17 unités de la force, des unités de fusiliers marins et de commandos marine, ainsi que de délégations de l’école des fusiliers marins et des autres unités de la Marine nationale à Lorient, notamment de la base d’aéronautique navale de Lann-Bihoué. Thomas Degos, préfet du Morbihan, le général de division de Saint-Quentin, commandant les opérations spéciales, et les maires de Lanester, Caudan, Guidel, Larmor-Plage et Plouhinec étaient également présents.

 

(© MARINE NATIONALE - F. LE BIHAN)

(© MARINE NATIONALE - F. LE BIHAN)

Après sa dernière revue des troupes de la FORFUSCO et de la Marine à Lorient, le contre-amiral Olivier Coupry a souligné « [son] honneur (…) mais également plaisir d’avoir commandé [la force]. (…) ce que j’ai le plus apprécié pendant ces 3 années, aussi bien à l’état-major que dans les unités, est votre enthousiasme pour la mission, votre loyauté qui vous autorise lorsque nécessaire à dire non à l’amiral et votre intelligence de la situation qui fait de l’initiative le moteur de notre FORFUSCO. »

Le capitaine de vaisseau François Rebour, prenant son commandement, a rappelé, devant l’ensemble du personnel sur les rangs que la « FORFUSCO est forte de son unité. Car « action commando » et « action de protection défense » sont les deux faces d’une même médaille. Elles se renforcent, se complètent et se régénèrent mutuellement. Elles ont le même ADN de marin et de combattant façonné par la mer et l’esprit d’équipage des marins ». Il a également rappelé que les perspectives d’engagements opérationnels restent fortes : « très clairement les demandes opérationnelles d’action commando et d’action de protection défense vont s’accroissant face aux menaces et aux risques qui se développent et mutent. Vous connaissez bien les exigences de sécurité qui valent aujourd’hui, tant sur le territoire national qu’à l’extérieur et ses interdépendances (…) Comme par le passé, la FORFUSCO devra rester particulièrement agile et inventive pour répondre au contexte stratégique et conserver en toutes circonstances l’excellence opérationnelle attendue d’elle (….) ». « Je sais pouvoir compter sur les hommes et les femmes de la FORFUSCO et sur les soutiens des différentes autorités, associations et amis de la Force ici réunis » a-t-il conclu.

Sources : Marine nationale

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française