Marine Marchande
Un nouveau plan stratégique pour BOURBON

Actualité

Un nouveau plan stratégique pour BOURBON

Marine Marchande

Deux ans après avoir lancé le plan Horizon 2010, le groupe maritime français dévoile sa vision stratégique jusqu'en 2012. BOURBON confirme son positionnement sur les services à l'offshore et élargit même son offre, en annonçant, ce matin, la création d'une nouvelle activité de services sous-marins, baptisée « Subsea Services ». Principalement dédiée aux opérations d'Inspection, de maintenance et de réparation (IMR) sur les plateformes opérées à l'offshore profond, elle comprend 11 navires en service et 19 autres à livrer. Font notamment partie des nouveaux bateaux les deux unités commandées l'an passé au chantier boulonnais Socarenam, ainsi que 10 nouveaux navires commandés début janvier. Tous mettront en oeuvre des véhicules sous-marins du type ROV. Avec l'arrivée de cette nouvelle activité, la division offshore sera scindée en deux parties : Subsea Services et Marine Services. Cette dernière rassemblera le reste de la flotte de navires à l'offshore, soit 219 unités en service et 169 autres en commande. Y ont également été intégrées les 5 unités déployées dans l'assistance et le sauvetage, dont les Abeilles Bourbon et Liberté, affrétés par la Marine nationale.

2 milliards d'euros d'investissements

De manière générale, sur le marché de l'offshore, BOURBON constate que les investissements pétroliers « devraient être supérieurs aux prévisions initiales et que la croissance a été ralentie par les goulets d'étranglement chez les fournisseurs d'équipements. De ce fait, les efforts d'investissements dans les champs pétroliers devraient s'étaler dans le temps et induire un allongement favorable du cycle de production ». Pour faire face à cette tendance, le groupe dispose, en ce début d'année 2008, de nouvelles marges de manoeuvre suite à la cession de sa division remorquage portuaire, vendue le 21 décembre à l'Espagnol Grupo Boluda Corporación Marítima.
Dans le cadre du plan Horizon 2012, les efforts seront donc majoritairement concentrés sur la division offshore, qui doit tirer la croissance du chiffre d'affaires. En la matière, les objectifs restent ambitieux, avec une augmentation moyenne attendue du CA de 17% par an, dont 21% pour l'offshore. Alors que la flotte va connaître un accroissement significatif, les investissements, au-delà des acomptes déjà versés en 2007, s'élèvent à 2 milliards d'euros, dont 85% pour la Division Offshore.
BOURBON confirme dans le même temps sa volonté de développer le secteur du vrac, pour lequel il a lancé l'an dernier un nouveau plan de construction. La croissance du chiffre d'affaires de cette activité est fixée, en moyenne, à 7% par an. Un total de 16 nouveaux vraquiers (4 Panamax, 11 Supramax et 1 Cimentier) doivent être livrés, soit un investissement de 300 millions d'euros.

5000 nouveaux collaborateurs d'ici 2012

Fort aujourd'hui de 4300 salariés, BOURBON devra accueillir, dans les cinq prochaines années, 5000 nouveaux collaborateurs, afin de faire face au développement de sa flotte. « Les actions déjà mises en oeuvre pour réaliser les objectifs précédents en matière de recrutement et de formation sont renforcées pour répondre aux enjeux de l'Offshore : recruter les meilleurs profils et former l'ensemble des personnels pour garantir un Standard de Compétences BOURBON en coopération avec la société norvégienne de classification Det Norske Veritas », souligne le groupe, dont la politique en matière de sécurité s'est considérablement renforcée ces dernières années. « L'objectif zéro accident - zéro incident conduit l'entreprise à structurer son organisation et son management autour de la sécurité, tant dans les procédures d'exploitation que dans les attitudes personnelles. Par ailleurs, l'intégration de l'Activité Subsea Services amène BOURBON, au travers de nouveaux enjeux de sécurité liés aux délicates interventions sousmarines à grande profondeur, à renforcer encore son degré d'exigence ».
BOURBON indique également une poursuite de ses efforts en matière de maîtrise des coûts. La politique de construction en série s'applique logiquement à l'activité de Subsea Services, dont la commande de 10 navires IMR dernière génération a été passée dans des chantiers asiatiques pour optimiser les coûts de construction et de maintenance.
Deux ans après la présentation du plan Horizon 2010, Jacques de Chateauvieux mise sur l'analyse permanente du marché, afin d'anticiper les évolutions et s'adapter. « Ce nouveau plan stratégique illustre à nouveau la démarche d'amélioration continue de BOURBON qui, en analysant en permanence l'évolution de la demande, se positionne en précurseur de tendances. Anticiper les services et les moyens aujourd'hui, en élargissant notre offre, nous permettra d'assurer, en 2012 et au-delà, notre position de leader des services maritimes à l'offshore moderne. C'est également la continuité de nos investissements qui nous maintiendra à la pointe de l'innovation, pour offrir, partout dans le monde, aux clients pétroliers les plus exigeants, toujours plus de productivité et d'efficacité », explique le président de BOURBON.

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie