Défense
Un nouveau porte-avions nucléaire pour l'US Navy

Actualité

Un nouveau porte-avions nucléaire pour l'US Navy

Défense

C'est demain, 10 janvier, que l'US Navy prendra possession de son nouveau porte-avions. Construit aux chantiers Northrop Grumman de Newport News, le George H.W. Bush (CVN 77) sera officiellement livré au cours d'une cérémonie à la base navale de Norfolk, sur la côte Est des Etats-Unis. Dernière évolution des porte-avions nucléaires de la classe Nimitz, dont 9 unités ont été construites depuis 1975, le nouveau géant a été baptisé du nom du 41ème président américain, père de l'actuel chef de l'Etat. Né en 1924 à Milton, dans le Massachussetts, George Bush « père » a rejoint l'US Navy à l'âge de 18 ans comme marin avant de devenir le plus jeune pilote de l'aéronavale, recevant ses ailes avant de fêter ses 19 ans. Aux commandes d'un avion torpilleur Avenger embarqué sur l'USS San Jacinto, il avait été abattu par des tirs japonais en septembre 1944 à Chichi Jima. Parvenant s'éjecter de son appareil en parachute, le jeune homme avait été secouru par un sous-marin américain patrouillant dans le secteur. Quittant la Navy après la guerre, il débuta ensuite une longue carrière politique. Elu au Texas, il accèdera au poste de vice-président des Etats-Unis sous la mandature de Ronald Reagan, avant d'être élu à la tête du pays en 1988.

Le Georges H. W. Bush après son lancement à Newport News (© : NORTHROP GRUMMAN)
Le Georges H. W. Bush après son lancement à Newport News (© : NORTHROP GRUMMAN)

Vingt-et-un ans plus tard, alors que son fils achève son second mandat, George H.W. Bush voit donc la marine américaine entrer en flotte un porte-avions qui porte son nom. Long de 333 mètres pour un déplacement de 98.000 tonnes en charge, le navire embarquera 68 avions et hélicoptères. Armé par 5600 hommes et femmes, le navire dispose de deux réacteurs à eau pressurisée fournissant une puissance de 205 MW et assurant une vitesse maximale de 31 noeuds. Pour son autodéfense, le CVN 77 dispose, en plus de sa chasse embarquée, de deux lanceurs verticaux (24 missiles ESSM) et deux systèmes surface-air à courte portée RAM.
Après le désarmement des USS John F. Kennedy en 2007 et USS Kitty Hawk fin 2008, la livraison de l'USS George H.W. Bush porte à 11 le nombre de porte-avions en service dans la marine américaine. Alors que l'USS Enterprise doit être retiré en 2013, après 52 ans de service, deux nouveaux bâtiments (type CVN 21) sont attendus en 2015 et 2019. Le premier portera le nom de Gerald R. Ford (CVN 78).

Le Georges H. W. Bush (© : US NAVY)
Le Georges H. W. Bush (© : US NAVY)

Vue du futur CVN 21 (© : US NAVY)
Vue du futur CVN 21 (© : US NAVY)

US Navy / USCG