Construction Navale
Un nouveau procès dans l'affaire de la passerelle du Queen Mary 2

Actualité

Un nouveau procès dans l'affaire de la passerelle du Queen Mary 2

Construction Navale

Deux employés des chantiers de Saint-Nazaire seront rejugés dans l'affaire de l'effondrement de la passerelle d'accès au Queen Mary 2. C'est ce qu'a décidé cette semaine la Cour de cassation, devant laquelle les deux cadres nazairiens s'étaient pourvus suite à leur condamnation, en juillet 2009, à 18 et 24 mois de prison avec sursis. Le nouveau procès est confié à la Cour d'appel de Versailles, qui jugera uniquement les deux employés des chantiers, relaxés en première instance à Saint-Nazaire et condamnés en appel à Rennes. Les condamnations des Chantiers de l'Atlantique, d'Endel et de deux salariés de cette filiale de Suez ayant installé la passerelle sont, quant à elles, définitives.
Le 15 novembre 2003, lors d'une visite des familles sur le Queen Mary 2, alors presque achevé et en cale sèche, une passerelle d'accès au paquebot s'était effondrée. L'accident a fait 16 morts et 29 blessés.