Vie Portuaire

Actualité

Un nouveau quai à Honfleur

Vie Portuaire

Le quai numéro 1 du port de Honfleur, un site dépendant du Grand Port Maritime de Rouen, a été inauguré fin septembre. Au terme d’un chantier de près de 27 mois, ce quai de 123,5 mètres de long peut accueillir des navires de 250 mètres, en lien, comme les deux autres quais du site, avec une plate-forme logistique bientôt augmentée de 58.000 m². Mis en service en 1974, ce QSH1 (Quai en Seine n°1 à Honfleur) avait glissé, en 37 ans, de 50 cm vers la Seine, notamment du fait de sa forte exploitation. L’expertise des services du GPMR, de la société d’ingénierie Arcadis ESG et du groupement Bouygues Travaux Publics Régions France / Soletanche-Bachy a permis une réhabilitation totale de l’ouvrage. La tempête Xynthia frappant en février 2010 contraignit à une nouvelle sécurisation, à un suivi « pointu », à des mesures, inspections et modes opératoires nouveaux, avant la reprise et l’aboutissement des travaux. Ce chantier a été cofinancé par le GPMR (45%), l’Europe (FEDER, 30%), l’Etat (13%), la Région Basse-Normandie (5%), le Département du Calvados (5%) et la Ville de Honfleur (2%).

 

 

Le QSH1 nouveau offre des perspectives concrètes aux connexions avec les autres ports de l’alliance Haropa, en particulier avec Port 2000 au Havre. David Legros, responsable du Service Honfleur – Port-Jérôme au GPMR, résume : « Notre site honfleurais totalise 400 m de quais maritimes, sur l’estuaire même, au Sud ; il va permettre de développer des liaisons efficaces avec Le Havre Port 2000 et port historique, les terminaux de Rouen, et les ports de Paris et l’Ile-de-France. Quais de Honfleur et connexions par l’estuaire et le fleuve seront des outils de développement d’un fort point d’appui logistique à Honfleur.» En effet, partie intégrante du Parc d’Activités Calvados-Honfleur (PACH),  le pôle logistique honfleurais de 30 ha connaît cette année une nouvelle phase (5 millions d’euros par le contrat de projets Etat – Basse-Normandie) de son développement, dans l’optique d’une livraison en 2014 de 58.000 m² de zone logistique nouvelle. Ce projet engagé est facilité par l’alliance Haropa des trois ports de Paris, Rouen et Le Havre, souligne Philippe Deiss, directeur général du GPMR, président de Haropa : « Haropa permet une meilleure réponse aux investisseurs car elle est globale, concernant parfaitement les trois ports. La demande est parisienne, la logistique sera havraise avec déchargement à Port 2000, et honfleuraise avec stockage et traitement des conteneurs sur nouvelle zone logistique, puis barges jusqu’à Paris. C’est un projet des trois ports de l’axe Seine, avec une proposition globale aux chargeurs. »

 

 

Port de Rouen